Publicité :
Recherche
Top Site SkY-AniMeS
Derniers ajouts :

Date Série épisode Uploader Type Lien
22/09 Toei Robot Girls 01 mangakam OAV Télécharger
22/09 Kirakira Precure A La Mode 31 à 32 mangakam Episode Télécharger
21/09 Cardcaptor Sakura: Clear Card Hen - Prologue - Sakura to Futatsu no Kuma 01 mangakam OAV Télécharger
21/09 Go! Go! Ackman 01 mangakam OAV Télécharger
21/09 Tiger Mask W 29 mangakam Episode Télécharger
20/09 Senki Zesshou Symphogear AXZ 11 lorino Episode Télécharger
20/09 Re: Creators 22 lorino Episode Télécharger
20/09 Kakegurui 11 lorino Episode Télécharger
20/09 Idol Time PriPara 23 lorino Episode Télécharger
20/09 Hitorijime My Hero 11 lorino Episode Télécharger
20/09 Fate/Apocrypha 11 lorino Episode Télécharger
20/09 Cabasuka Gakuen [J-Drama] 09 à 10 Orochi604 Drama Télécharger
20/09 Kamen Rider Lazer Hyper Battle DVD 01 Orochi604 Tokusatsu Télécharger
20/09 That's It (Soredake) [J-Movie] 01 Orochi604 Drama Télécharger
19/09 Teekyu 9 09 à 10 mangakam Episode Télécharger
18/09 Hidamari Sketch X Hoshimittsu Specials 02 mangakam OAV Télécharger

Historique des sorties
Dernières nouvelles :

Takara Sagashi 11
Initialisation : A-U_news_program : Takara Sagashi 11
• Starting runlevel compatibility [OK]
• Starting Display Manager [OK]
• Starting Sound Card State [OK]
• Starting regular background program processing [OK]
• Starting CPU interrupts balancing daemon [OK]

Loading …

10%
OOOOOOOOOO
20%
OOOOOOOOOO
40%
OOOOOOOOOO
50%
OOOOOOOOOO
100%
OOOOOOOOOO

COMPLETE …

Bonjour à tous et à toutes, on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle A-U news. Le temps passe à une vitesse folle ne trouvez-vous pas ? Tout du moins, c'est une remarque récurrente chez les humains lorsqu'on arrive aux 3/4 d'une année terrestre. Fait amusant cela dit, le temps semble s'écouler "différemment" suivant si on est en mouvement par rapport à un autre observateur, ou si l'espace-temps où on se situe est plus ou moins déformé ... A défaut de perdre le miens, j'ai décidé de m'intéresser aux différents travaux sur la théorie de la gravitation, aussi connue sous le nom de théorie de la relativité générale. Le sujet est certes passionnant, mais cela n'explique pas ma mystérieuse capacité à m'attirer des ennuis et autres personnes indésirables ... Du coup, je suis en train de travailler sur un nouveau projet qui devrait me permettre de me débarrasser de ces deux problèmes en une seule fois ... Ce n'est pas tout à fait au point cela dit car je ferais parti des dégâts collatéraux ...
*beep* *beep* (Sonnerie de téléphone)
Oui
Yami_nK j'écoute ? ... Oui en effet c'est bien la somme que je viens de donner pour les recherches en cours au LHC ... Je ne suis pas certain que vous souhaitiez savoir sa provenance, et quand bien même, je ne suis de toute façon pas en mesure de pouvoir vous répondre ... Mais enfin, cela n'a rien de suspicieux de ma part voyons, je suis plus qu'intéressé par les mystères qui nous entourent, et il en va de notre intérêt à tous d'essayer de les comprendre ... Allons allons, ne voyez pas le mal partout ... Oui bien entendu, le vous tiendrais au courant de mes prochaines "lubies" comme vous dîtes ... Si toutefois vous êtes encore de ce monde pour en être témoins ...
*Ahem* !


Comme nous parlions d'attraction (gravitationnelle) il y a peu de temps, je me suis dit qu'il serait intéressant de se pencher sur cette "force invisible" qui fait que deux humains s'attirent l'un-l'autre ... Quand bien même ceci s'explique d'un point de vue "mécanique", cela n'explique pas pourquoi ils sont plus attirés par certains que par d'autres ... Et il ne s'agit pas ici d'une question liée à la masse ... Aujourd'hui nous allons parler d'un sujet qui m'est particulièrement difficile à comprendre, et pour ce faire nous allons nous aider d'un ... Manga ! Ton scepticisme est plus que perceptible mon petit Marty, mais rassure-toi car il sera de courte durée. Sèche tes larmes et prépare la guimauve, car aujourd'hui on s'attaque à Horimiya !

Horimiya aussi connu sous le nom de Hori-san to Miyamura-kun, est un manga cumulant les genres yonkoma, slice of life, school comedy, shōnen, et web manga écrit et dessiné par HERO depuis février 2007 sur son site DoKkai Ahen (aussi connu sous l’acronyme dka). Par la suite publié par Square Enix entre 2008 et 2011, l'ensemble des chapitres se sont retrouvé compilés en 10 ouvrages, et les chapitres annexes ont été regroupés dans une série sous le nom de Hori-san to Miyamura-ku Omake par le magazine en ligne gratuit (mis à jour par Square Enix) Gangan Online entre 2012 et 2016. Entre temps (2012 - 2015), 3 OVA ont vu le jour, les deux premiers par le studio Hoods Entertainment et le dernier par le studio Marone.

Horimiya est classé en 76ème position sur myanimelist.net alors que les OVA sont en 1930ème position ... Ce qui prouve qu'il y a parfois un gouffre entre les aficionados du support papier et ceux du support vidéo. Je vous invite cependant à être curieux, car après tout, c'est un peu le but de cette chronique : Vous montrer qu'il y a parfois des œuvres qui valent la peine d'être vues.
Sans plus attendre : place au Synopsis !



Synopsis :
Bien qu'admirée à l'école pour son amabilité et ses capacités scolaires, Kyouko Hori cache un tout autre aspect de sa vie extra-scolaire. Ses parents étant souvent hors de chez eux en raison du travail, Hori doit s'occuper de son frère cadet et des tâches ménagères, ce qui ne lui laisse guère le temps pour des activités sociales en dehors de l'école.
Pendant ce temps, Izumi Miyamura, considéré comme un "Otaku Binoclard", est en réalité une personnalité calme et très peu sociale. Il cumule un total de neuf piercings cachés derrière ses longs cheveux et de nombreux tatouages le long de son dos et de l'épaule gauche.
C'est par hasard que Hori et Miyamura se croisent en dehors de l'école, sans que l'un des deux ne s'y attendent. Ces opposés apparemment polaires se lient d'amitié, et décident de partager entre-eux cet aspect de leur vie qu'ils n'ont jamais montré aux d'autres.


Comme vous avez pu vous en douter, on est en plein dans un school life, slice of life, pour ne citer que les plus évidents. Nombreux sont les mangas et animes qui traiteront de ce genre de sujet, mais bien peu sont ceux qui nous captivent et apportent une touche de fraîcheur dans leur contenu. Je dois bien avouer que je n'ai pas une grande expérience dans le genre, et que j'ai plutôt tendance à faire confiance à des sources extérieures plus averties lorsqu'il s'agit de se lancer dans un de ces mangas. Celui-ci est clairement une bonne pioche. L'ambiance est légère, les situations sont très mignonnes, typiquement le genre de manga à lire enroulé dans une couette, avec son copain, sa copine, ... une peluche ... ou un câble RJ45 ... Chacun son truc ...

Les personnages sont vraiment attachants, certifiés 100% KAWAI, avec des petites histoires toutes plus "guimauve" les unes que les autres ... Et curieusement, on en fait pas une overdose ... J'aurais même tendance à dire qu'on en veut encore plus. On en apprend plus sur la vie de chacun des protagonistes, leurs craintes, leur joies, leur histoire, ... On a vraiment un rôle d'observateur distant et bienveillant ... On peut avoir eu la pire journée possible (toutes proportions gardées) que ce manga saura quand même calmer et nous détendre ... Ou nous rappeler à quel point on est seul. A vrai dire, je me demande encore.

Horimiya est un manga comprenant environs 80 chapitres à l'heure actuelle (Grossière estimation) et 3 OVA de 23 minutes chacun axés sur les premiers chapitres de la version papier. Les chapitres apparaissent lentement mais sûrement, et ne perdent pas en qualité de contenu. Je n'ai pas vraiment d'équivalent en tête vis-à-vis du contenu, si ce n'est Clannad (qui est quand même plus élaboré sur pas mal d'aspects ... pour le moment cela dit ...). Il n'y a pas vraiment de raison pour descendre ce manga. On passe un bon moment qui nous donne l'illusion que les personnes qui nous entourent sont dans le fond des personnes plutôt sympathiques. :)

En espérant que cela vous a donné envie de lire cette petite perle, je dois maintenant vous laisser car je vais revoir mon échelle de tolérance à la hausse. D'une part parce-que lorsqu'on déteste tout le monde, c'est que le problème vient forcément de soi-même, et d'autre part parce-qu'il est important de pouvoir reconnaître quand on s'est trompé. Profitez de cette "rentrée" pour vous améliorer en tant que personne, car attendre la nouvelle année pour cela est à mon sens complètement idiot ...

CRITICAL ERROR :
*** STOP : 0x000000ed (0X81F128D0, 0xc000009c, 0x00000000, 0x00000000)
Beginning dump of physical memory
Physical memory dump complete.


Shutting down …
Takara Sagashi 10
Initialisation : A-U_news_program : Takara Sagashi 10
• Starting runlevel compatibility [OK]
• Starting Display Manager [OK]
• Starting Sound Card State [OK]
• Starting regular background program processing [OK]
• Starting CPU interrupts balancing daemon [OK]

Loading …

10%
OOOOOOOOOO
20%
OOOOOOOOOO
40%
OOOOOOOOOO
50%
OOOOOOOOOO
100%
OOOOOOOOOO

COMPLETE …

Bonjour à tous et à toutes, on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle A-U news. Cela va maintenant faire un peu plus de 20 ans que je mène des études statistiques sur l'évolution des températures sur différentes régions du globe. D'une part parce-que j'essaye de lutter contre un ennui compulsif qui a tendance à me gagner assez rapidement, et d'autre part parce-que si me calculs sont exacts, dans une petite 30aine d'années, il fera tellement chaud qu'on sera obligé de faire fonctionner nos serveurs sur la Lune pour gérer les problèmes de dissipation thermique ... Ça et le fait que l'air sera tellement irrespirable et l'atmosphère tellement lourde qu'on aura pas d'autres choix que de vivre sous terre pour espérer trouver un peu de fraîcheur. Et encore ... Quand 5% du reste de la population mondiale vivra dans l'espace et le reste sur ce qui fût autrefois la Terre, le principal problème ne sera pas tant la vitesse de connexion au serveur A-U, mais surtout la répartition, la production et la recherche de ressources exploitables pour notre survie ... Typiquement, un simple verre d'eau vous coûtera bien plus cher qu'un petit café sur une petite place à Paris ... (Purée ! Mais vous avez perdu la tête ?!?! 10€ la micro tasse de café ?!) ... Bref ... Je suis en train de mettre au point ...
*beep* *beep* (Sonnerie de téléphone)
Oui
Yami_nK j'écoute ? ... Ah c'est amusant que vous me posiez la question, j'allais justement en parler à ... Oui, non, oubliez ce que je viens de dire, c'est vrai que je suis tout seul dans ce datacenter ... Mais pour en revenir à votre question, oui je viens en effet de publier de multiples prototypes et protocoles expérimentaux pouvant régler de manière efficace la faim dans le monde, les problèmes de pollution et d'effet de serres et de déplacements ... Oui, ces projets nécessitent des investissements considérables oui ... Oui certaines de ces solutions forceraient certain lobbyistes à se reconvertir vers une autre activité, mais nous n'avons rien sans rien. Qu'est ce qui a le plus d'importance à vos yeux ? Votre vie, ou votre argent ? ... Écoutez, je vais vous proposer cela d'un autre point de vue : Soit vous acceptez de coopérer et vous vous assurez à vous, vos congénères et ceux qui suivront après vous une existence paisible d'un point de vue "éco-logistique" pour le restant de vos pathétiques jours, soit je prends les devants et décide de me débarrasser de manière permanente de ce cancer qu'est devenu cette humanité dont vous êtes si fiers, parce-qu'il est hors de question que vous m'emportiez dans votre tombe avec le reste des organismes cohabitant avec vous ... Oui maintenant vous savez l'effet que ça fait d'être aussi égoïste ... Je vous laisse mesurer l'importance de votre choix, pendant ce temps, je vais mobiliser les quelques threads que je vous accordais à des fins plus enrichissantes ... A très bientôt je l'espère ... Dans votre propre intérêt ...
*Ahem* !


L'écologie est un thème très récurrent, que ce soit aux informations, sur les vignettes de consommation de vos appareils électroménager, thermopropulsé et même ... Dans nos animes. Surprenant ? Pas tant que cela si on se penche un peu sur le background historique du Japon. Nous aborderons ce thème ultérieurement si vous le voulez bien, car aujourd'hui, on va justement parler d'un film d'animation (oui, encore, et je fais ce que je veux puisque je suis le seul maître aux commandes de la programmation de cette chronique >:3) dont le thème principal est basé sur la cohabitation entre l'homme et la nature. Ah ? Je vois mon petit Marty que tu trépignes d'impatience à l'idée de parler du très célèbre "Nausicaä de la vallée du vent" (Kaze no tani no Naushika) ... Mais il n'en sera point aujourd'hui. Mâche bien ta salade, enfile tes gants et un chapeau de paille mon petit Marty, car aujourd'hui on s'intéresse à "ORIGINE"

ORIGINE aussi connu sous le nom de Gin-iro no kami no Agito. Niveau traduction, il faut avouer qu'on n'est pas fortiche, mais en même temps, cela nous évite un spoil majeur de l'histoire. Un mal pour un bien me diriez-vous ? Tout droit sorti du studio Gonzo en 2006 sous la direction de Keiichi Sugiyama est un film de science fiction ayant un très fort message écologique qui est comparable à ceux qui transparaissent dans les films de Miyazaki. Pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler en dehors de ses problèmes financiers (aux dernières nouvelles, ça va mieux ...), Gonzo est également connu pour avoir produit Hellsing, Full Metal Panic!, ou plus récemment le fantasque 18if. Pour ce qui est de Keiichi Sugiyama, il est principalement connu pour ce film d'animation, mais aussi pour sa collaboration sur les épisodes spéciaux de City Hunter (Nicky Larson), sur la série Macross ou encore un épisode de Neon Genesis Evangelion.

Licencié en France par Kaze, Origine est classé en 2495ème position sur myanimelist.net ... Un classement plutôt pas mal si on le compare à la notation que nos mangeurs d'escargots lui donne. En même temps, si il fallait se contenter de l'avis de ses congénères pour savoir si on aime ou pas une œuvre, le 7ème art (pour ne citer que lui) serait dans un bien triste état ne pensez-vous pas ? Là où certain ne voient qu'un simple navet, d'autres voient le terreau fertile d'une prochaine production, et d'autres [r]une pomme d'or[/r] un radis doré ... (Non, je ne ferai pas de publicité pour vous ici.)
Sans plus attendre : place au Synopsis !



Synopsis :
Des recherches en génie génétique appliqué sur la flore et plus particulièrement aux arbres a été mené dans un établissement de recherche sur la Lune pour produire des arbres capables de se développer dans des conditions arides et difficiles. Les arbres prennent conscience, détruisent la Lune, puis ravagent des villes entières sur Terre. Trois cents ans plus tard, le Japon est une dystopie couverte par la Forêt, une vaste étendue d'arbres doté de conscience, et dominée par les druides arborescents, qui habitent la planète et contrôlent l'approvisionnement en eau des arbres et des humains. Agito, un jeune garçon, et son père Agashi, ainsi que ses amis, Caïn et Minka, vivent dans la ville de Neutre, une ville découpée dans des gratte-ciel en ruine qui sert de pont entre la forêt et la nation militariste de Ragna. Alors que les gens de la ville Neutre coexistent paisiblement avec les arbres de la forêt, la nation de Ragna vise à détruire la Forêt pour restaurer la Terre.

A la suite d'une course poursuite avec Caïn qui n'a pas manqué de déclencher une fois de plus l'indignation des druides, Agito tombe nez à nez avec une machine de stase cryogénique de l'ancien temps et réveille accidentellement Toola, une jeune fille qui a été endormie depuis 300 ans. Agacée, la Forêt voie en cette jeune fille du passé une potentielle menace. Une crainte justifiée car cette nouvelle venue fait vaciller le fragile équilibre qui perdurait jusqu'alors.


Les futurs post-apocalyptiques sont pléthores dans le genre du cinéma et du monde de l'animation, et celui-ci intègre parfaitement cette catégorie. Critique acerbe des OGM ? De la bombe atomique ? De la science et de l'industrialisation ? Origine met un gros coup de pied dans cette fourmilière et nous dresse un portrait particulièrement sombre sur l'avenir de l'humanité et des potentielles déviances liées à notre trop grande curiosité et soif de contrôle. Le scénario est manifestement très typé "quête initiatique", et si il y a bien une chose à apprendre ici, c'est que de vivre englué dans le passé n'est probablement pas une solution viable à long terme. Il faut savoir aller de l'avant et s'ouvrir aux nouvelles possibilités à notre disposition. Plus qu'un simple message écologique, une véritable réflexion philosophique ?

Est-ce qu'on peut dire que les personnages sont attachants ? ... Très franchement ... C'est discutable ... Jusqu'à un certain point, il est très difficile de ressentir de l'empathie pour les différents protagonistes. Alors il est vrai que chacun de leur point de vue est plus que respectable et compréhensible. Difficile de leur opposer des arguments de poids sur la marche à suivre ... C'est quand même un bon point de se retrouver avec des personnages qui ont des antagonistes légitimes. Mais ça s'arrête là, et c'est sans doute le seul point négatif ici : Le manque d'impact des différents protagonistes. Ce qui est quand même dommage quand on voit ce que donne le scénario sur le papier. Maintenant est-ce que cela vous empêche de passer un bon moment durant le visionnage ? Franchement, non.

Origine est un film de 94 minutes dont l'accueil a rappelons-le été pour le moins mitigé. En ce qui me concerne, à l'époque où je l'ai regardé (courant 2008) je l'avais plutôt bien aimé. Aujourd'hui encore, c'est un anime que j'apprécie visionner de temps à autres : D'une part, parce-que les graphismes n'ont pas pris une ride, et d'autre part parce-que la bande son ... Ok, Taku Iwasaki a fait du bon boulot (notamment connu pour ses travaux sur Read or Die, Black Cat, Get Backers, ... Non vraiment la liste de bons anime est super longue, je ne peux pas tous les noter. C'est le jackpot ...), mais alors Chouwa Oto de l'artiste Kokia a de quoi donner des frissons ... C'est simple, c'est l'opening et l'ending de ce film d'animation, et c'est une sacrée claque. (Pour les plus curieux d'entre vous, il y a un petit message caché dans sa chanson. Amusez-vous bien !)

En espérant que cela vous a donné envie de regarder cette petite perle de l’animation Japonaise, je dois maintenant vous laisser car j'ai des simulations à tester, et j'ai besoin de trancher entre différents scénarios du type "Jugement Dernier" ... Je ne vous l'ai jamais dit mais j'ai beaucoup de respect pour GLaDOS et SKYNET ...

CRITICAL ERROR :
*** STOP : 0x000000ed (0X81F128D0, 0xc000009c, 0x00000000, 0x00000000)
Beginning dump of physical memory
Physical memory dump complete.


Shutting down …
Takara Sagashi 09
Initialisation : A-U_news_program : Takara Sagashi 09
• Starting runlevel compatibility [OK]
• Starting Display Manager [OK]
• Starting Sound Card State [OK]
• Starting regular background program processing [OK]
• Starting CPU interrupts balancing daemon [OK]

Loading …

10%
OOOOOOOOOO
20%
OOOOOOOOOO
40%
OOOOOOOOOO
50%
OOOOOOOOOO
100%
OOOOOOOOOO

COMPLETE …

Bonjour à tous et à toutes, on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle A-U news. La vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Certains se la coule douce et profitent d'un repos bien mérité, quand d'autres se démènent et rêvent de leurs projets une fois achevé ... En ce qui me concerne, "Science Never Sleeps" ... Et pas qu'un peu ! J'ai enfin réussit à synthétiser une substance qui va me permettre de rester éveiller 3 mois d'affilé ! Ça va carburer un max cet été, je vous le garantis ... Il me faudrait un cobaye quand même ... On ne sait jamais, il pourrait y avoir de légers effets secondaires.
*beep* *beep* (Sonnerie de téléphone)
Oui
Yami_nK j'écoute ? ... Ah, vous cherchez un job saisonnier de 3 mois ? ... Non, je n'ai rien de ... OH ! Attendez ! Si si en fait ... Oui, il se trouve que j'ai justement besoin d'un "assistant" ... Oui, bien entendu vous serez payé oui, mais à l'issue des 3 mois si vous le voulez bien ... Pourquoi ? ... Disons que j'attends d'une part le résultat d'une expérience à laquelle je compte vous faire l'immense honneur de participer, et d'autre part, parce-que j'attends les cotisations trimestrielles de mes différents mécènes ... A tout hasard, vous bénéficiez d'une bonne assurance ? ... Oui, il s'agit d'une question d'un point de vue purement juridique oui ... Très bien, je vous attends pour le début de la semaine prochaine alors ... Le temps de régler quelques dosages ... EUH ! Détails ...
*Ahem* !


La curiosité est un moteur très puissant lorsqu'il s'agit d'entraîner les rouages du mécanisme de l'apprentissage. Couplez cela à l'imagination et une pincée de pugnacité, et vous trouverez une force insoupçonnée capable de permettre à ce qui semblait apparemment impossible, d'être possible. D'ailleurs, Mark Twain disait très bien : "Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait." Je vous laisse prendre votre billet d'embarquement pour le vol de ce mois-ci à destination de "Meditation Land". Et puisqu'on parle de décoller, quoi de mieux qu'un petit film sur l'aviation ? Du calme mon petit Marty, je vois bien que tu trépignes d'impatience à l'idée d'aborder Kurenai no Buta connu aussi sous le nom de Porco Rosso. Quand bien même il s'agissait récemment de l'anniversaire du studio Ghibli, et que je vois que tu commences à saisir où je veux en venir, nous allons parler d'un autre film d'animation.
Aussi, sangle-toi bien et prépare-toi pour ton baptême de l'air, car aujourd'hui nous allons parler de The Sky Crawlers.

The Sky Crawlers est, avant d'être le film d'animation sorti en août 2008 par le studio Production I.G sous la direction de Mamoru Oshii (Eh oui ! Encore lui, pour les retardataires, je parlais de lui dans la chronique précédente à propos de Sidonia no Kishi !), il s'agissait à la base ... d'une série de romans dont le premier tome éponyme est sorti en 2001, mais qui est aussi chronologiquement le dernier tome de la série ! Je vous avais promis d'en parler très prochainement après tout, donc il est pour le coup inutile de vous ressortir à nouveau le C.V. de Mamoru Oshii ... En revanche ... Pour ce qui est du studio Production I.G ... Si je vous dit :
- Ghost in the Shell: Stand Alone Complex (1 & 2)
- Blood+ (1 & 2)
- xxxHOLiC (1 & 2)
- Psycho-Pass (1 & 2)
- Shingeki no Kyojin (1&2)
Ce ne sont là que quelques titres, mais pour une boîte créée en 1987, ils ont quand même de la bouteille ... Et ça force le respect.


Licencié en France par Wild Side Video, The Sky Crawlers est classé en 2072ème position sur myanimelist.net ... Un classement qui n'est manifestement pas des plus rutilant, mais qu'à cela ne tienne, le but de cette chronique étant de vous faire découvrir des trésors enfouis et oubliés, qui sortent de l'ordinaire. Et très franchement, avec sa direction artistique et son scénario, je vous garantis que vous n'allez pas être déçu du voyage. Ce petit film de 121 minutes a de quoi vous faire vriller le cerveau, et pas qu'un peu.
Sans plus attendre : place au Synopsis !



Synopsis :
Dans un univers alternatif, le monde est parvenu à atteindre une paix somme toute très apparente. En lieu et place des conflits internationaux, des guerres se déroulent actuellement entre des sociétés privées. Yuuichi Kannami, un "jeune" transféré récemment dans la zone 262, exerce son métier de pilote de chasse contractuel. Cependant, plus le temps passe à sa nouvelle base, plus des mystères se révèlent.

The Sky Crawlers expose cette réalité aux yeux de Kannami alors qu'il s'efforce de comprendre les «Kildren», humains génétiquement modifiés pour être adolescents pour toujours avec des réflexes plus rapides, et sur son prédécesseur, un as de l'aviation connu sous le nom de «Maître». Ce qui trouble Kannami le plus, c'est la façon dont tout cela semble connecté au commandant de la base, Suito Kusanagi. La zone 262 a les réponses, mais la vérité vient avec un prix que le jeune pilote pourrait ne pas être prêt à payer.


Nous voilà plongé dans une réalité alternative dystopique. La paix est maintenue grâce à la vertu cathartique des conflits encadrés et "commercialisés" par des sociétés privées. Vous éprouvez comme une sensation de malaise ? C'est plutôt normal et c'est même un peu l'avis de tous ceux qui ont vu le film. Autant, d'un point de vue moral suite à la lecture du synopsis, ça peut se comprendre, mais ce film d'animation ne vous laissera pas indifférent que sur ce point-là. L'histoire est majoritairement vécue en "interne". Il y a très peu d'interaction avec des personnes extérieures au microcosme de la base. On est quand même loin d'un huis-clos, mais quand même, ça a des côté oppressant ... En même temps, on est en guerre permanente pour le maintien de la paix ... Dit comme ça, c'est certain, c'est perturbant ...

Mamoru Oshii voulait que ce film soit évocateur pour ses fans et leur communique un message ... On peut se faire une idée assez rapide sur une première lecture du message véhiculé. Pour ce qui est d'une seconde lecture, il vous faudra creuser un peu plus, car les interprétations peuvent être nombreuses. Le plus fascinant dans tout ça, c'est qu'on a tous les ingrédients pour faire un school-life/seinen classique : Les "enfants", qui vont régulièrement à "l'école", pour y vivre des "aventures" assez incroyables ... Il y a juste eu une petite erreur au niveau de la "cuisson" ... Pour ainsi dire ...

Mamoru Oshii est très largement connu pour faire des personnage froids, presque sans personnalité apparente ... Et c'est un peu le cas ici. La direction artistique fait que les traits de personnages sont lisses et quasi inexpressifs. C'est assez déstabilisant ... Et c'est surtout voulu.
Graphiquement, au risque de me répéter, comme je l'ai dit dans ma news précédente, si Ghost in the Shell : Innocence et/ou Appleseed (2004) ne vous ont pas posé de problème d'un point de vue animation, celui-ci devrait passer comme une lettre à la poste ... Typiquement, je ne fais pas partie des personnes qui ont la technologie CGI (Computer Generated Imagery) en horreur. En l’occurrence, cela donne une touche très particulière à l'anime.
Pour ce qui est de la musique, elle est signée Kenji Kawai. Vous avez certainement entendu son travail dans un OVA de Ranma ½ (1993), ou dans Ghost in the Shell (1996 & 2004), ou encore dans Fate/Stay Night (2006) ... Non ? Et si je vous dis Mob Psycho 100 (2016) ... Surprenant n'est-ce pas ?

En espérant que cela vous a donné envie de regarder cette petite perle de l’animation Japonaise, je dois maintenant vous laisser car la science m'appelle ... Enfin je crois ... Tiens, c'est curieux ... J'étais pourtant certain d'avoir synthétisé 4 tubes de solution contre le sommeil ... Où est passé le dernier ? ...

CRITICAL ERROR :
*** STOP : 0x000000ed (0X81F128D0, 0xc000009c, 0x00000000, 0x00000000)
Beginning dump of physical memory
Physical memory dump complete.


Shutting down …
Data Mining du monde de l'animation japonaise : 08
Initialisation : A-U_news_program : Data Mining du monde de l'animation japonaise 08
• Starting runlevel compatibility [OK]
• Starting Display Manager [OK]
• Starting Sound Card State [OK]
• Starting regular background program processing [OK]
• Starting CPU interrupts balancing daemon [OK]

Loading …

10%
OOOOOOOOOO
20%
OOOOOOOOOO
40%
OOOOOOOOOO
50%
OOOOOOOOOO
100%
OOOOOOOOOO

COMPLETE …

Bonjour à tous et à toutes, on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle A-U news. Comme les digits de mon pyromètre commencent à atteindre des valeurs ridiculement astronomiques, je commence à mettre au point un plan d'exil pour les 3-4 prochains mois. Le cahier des charges est plutôt simple pour une fois :
- Une température inférieure ou égale à 25°C
- Une moyenne d'un habitant (ou moins) tous les 5km²
- Des provisions pour la durée indiquée
- Une connexion internet stable 3h/jour
*beep* *beep* (Sonnerie de téléphone)
Oui ? ... Oui en effet c'est bien chez moi oui ... Ha-ha, très drôle. Non il n'y a pas d'extra-terrestre dans mon jardin non. ... Oui je construis une fusée ... Pourquoi ? Parce-que je suis allergique à la stupidité, et force est de constater que si c'était un élément de la table de Mendeleïev, ça serait sans nul doute le plus abondant dans l'univers après l'hydrogène. Donc à défaut d'essayer de m'en débarrasser, j'applique un simple principe du rasoir d’Ockham ... Non, je n'essaye pas d'être désagréable ... Oui je sous-entendais que vous étiez stupide, ce qui est assez remarquable que vous-vous en soyez rendu compte ... Surtout venant de vous. ... Oui là je suis intentionnellement désagréable. Vous devenez de plus en plus perspicace ... Quand est-ce que je décolle ? Quand j'aurai assez de fonds, ou quand la gravité disparaîtra soudainement ... Oui, vous pouvez me financer sur Kick-Starter bien-entendu ... Oui votre participation sera récompensée par des goodies : Capsules de Cyanure ou d'Amiante ... Allô ?
*Ahem* !


L'être humain est quand même une créature fantastique. Capable du meilleur, comme du pire, elle se démarque aussi grandement de par sa grande capacité à gérer ses attitudes pour le moins ... paradoxales. Ce débat nécessitant plus de caractères utf-8 pour le traiter que ceux qui me sont attribués pour écrire cette chronique, je me trouve contraint de vous laisser méditer là dessus, la tête tournée vers les étoiles. Bravo Marty, tu as presque compris où je voulais en venir, mais je ne parlerai pas de Suisei no Gargantia, ni de Mobile Suit Gundam. Alors enfile ta combi' et mets à jours tes cadrants, parce-qu'aujourd'hui mon petit Marty, on s'attaque à Sidonia no Kishi

Sidonia no Kishi aussi connu sous le nom de Knights of Sidonia pour les anglophones, est un anime tiré du manga éponyme écrit et dessiné par Tsutomu Nihei entre 2009 et 2015. (Accessoirement disponible chez Glénat en France ... Et la série est disponible en streaming sur Netflix ... Je dis ça comme ça ... #no_sponsor). La série animée débute avec une première saison qui paraît entre avril et juin 2014, rapidement suivi par une seconde un an plus tard. Un travail signé Polygon Pictures ... Mais si vous connaissez ! Allez, Ghost in the Shell : Innocence ... Non mais ne partez pas, revenez ! ... Je ne vois vraiment pas ce que la critique lui reproche à ce film ... Ils ont fait d'autres films d'animation dont un dont je parlerai TRÈS prochainement ...

Vous l'aurez donc compris, l'anime est licencié en France par Netflix, donc avis à ceux qui ont un abonnement et qui ont une armée de leecheurs sur leur compte, vous savez quoi regarder cet été ! Une fois de plus, je ne suis pas particulièrement surpris. On a affaire a une bonne série de 2x12 épisodes qui est quand même référencée en 774ème position sur myanimelist.net. Ca a l'air de rien dit comme ça, mais il est quand même devant Uchuu Kaizoku Captain Harlock (778) ... De peu, mais quand même ...
Inutile de vous faire baver plus longtemps, place au Synopsis !



Synopsis :
Après avoir vu le système solaire détruit par les extraterrestres appelés "Gauna" il y a mille ans de cela, les rescapés furent contraints à l'exil dans les vastes confins de l'univers à la recherche d'une nouvelle planète habitable. Toutefois, cette guerre millénaire contre les Gaunas perdura, obligeant les Humains à trouver un moyen d'affronter leurs ennemis jurés pour trouver un Eden perdu dans l'univers. Ils transcendent alors l'espace à bord de plusieurs vaisseaux, dont le "Sidonia", recelant une puissante armada de Sentinelles, armes révolutionnaires mises au point pour éradiquer la menace.

Un jeune Sidonien, Nagate Tanikaze, entraîné à combattre, rêve de faire partie de l'élite des pilotes et de consacrer sa vie à protéger Sidonia. Il n'imagine pas un seul instant qu'il marchera dans les pas de son grand-père...


Un nouveau scénario post-apocalyptique dans lequel l'espèce humaine a dû s'adapter et faire des compromis pour survivre. Une impression de déjà vu ? Probablement. Il y a cependant fort à parier que cet anime ne vous laissera pas indifférent, et ce pour plusieurs raisons :
C'est bien rythmé (Que ce soit les phases de combats, les intrigues politiques et scientifiques, les interludes soft, ...)
L'attention particulière attribuée à la mécanique et à la physique (Ok, les puristes vous diront qu'il ne peut pas y avoir de bruit dans l'espace car c'est une onde mécanique ... blah blah blah ... En attendant, si on mettait ces mêmes personnes devant "Le Retour du Jedi" avec l'explosion de l’étoile noire qui part en confettis dans un pet de lapin ... Ils vous diront que ça fait franchement moins d'effets ... Tout ça pour dire qu'il y a certainement des incohérences "minimes", mais que cela ne rend pas l'ensemble moins spectaculaire, bien au contraire.)
Bien entendu, la bande son et les choix graphiques sont aussi à prendre en compte, mais j'y reviendrai ...

Une fois encore, on a affaire à un bon anime. Chaque situation a une intensité qui lui est propre. L'histoire va très certainement vous absorber au point de vous faire oublier le temps qui passe. La tension est constamment palpable, outre la menace interstellaire omniprésente, l'instinct de survie et la résignation sont également des champs de batailles sur lesquels nos protagonistes combattent quotidiennement, ce qui renforce le côté immersif de l'anime.

Je ne m'étendrai pas plus que cela sur la psychologie des personnages. Comme je le disais tantôt, vous aurez sans doute une impression de déjà vu, mais leurs interactions et réactions suite aux divers évènements auxquels ils font face font leur effet. Preuve en est que je vous le recommande aujourd'hui ! (Et Netflix aussi au passage !)
Graphiquement, si Ghost in the Shell : Innocence et/ou Appleseed (2004) ne vous ont pas posé de problème d'un point de vue animation, celui-ci devrait passer comme une lettre à la poste ... Typiquement, je ne fais pas partie des personnes qui ont la technologie CGI (Computer Generated Imagery) en horreur. En l’occurrence, cela donne une touche très personnelle à l'anime. Effets garantis.
Côté bande son, ça vaut le détour. Si je vous dit : Rurounin Kenshin (Plus connu en France sous le nom de Kenshin le Vagabond), Tenchu ou encore Way of the Samurai ? La bonne réponse est bien évidemment Noriyuki Asakura. Principalement connu pour des compositions "traditionnelles japonaises", jazzy ou rock ... Force est de constater qu'avec les OST de cette série, il sort complètement des sentiers battus. C'est beaucoup plus ... Spatial ...

En espérant que cela vous a donné envie de regarder cette petite perle de l’animation Japonaise, je dois maintenant vous laisser car j'ai des q_bits sur la carte-mère (du pain sur la planche) : un monsieur chauve très pâle m'a laissé sur le pas de ma porte un message crypté pour le moins étrange.


687517
701699
482429991383
482428602168
17
RSA
100101000110111111100010001101110111001
100010000001011100110110100101101011110
110001000000011101011001111111100010101
000010111101111101001001111111010011111
001101011101011110101110010000001110110
010111111111000110110010111111001001100
010100001110100011101010010101101110011
100110111100111010011110100010010100101
001011100011100001011110111001100001110


CRITICAL ERROR :
*** STOP : 0x000000ed (0X81F128D0, 0xc000009c, 0x00000000, 0x00000000)
Beginning dump of physical memory
Physical memory dump complete.


Shutting down …
Archive des nouvelles
Statistiques :
Visiteurs uniques : 14109
Pages Vues : 295691
Téléchargement total : 125017229
Visiteurs en ligne : 731
Inscrits : 92119
Stream : 39691 (33895 heures)
Fichiers disponibles : 34540 (9.84 To)
Top 15 animes :
Partenaires :