Publicité :
Recherche

Otome wa Boku ni Koishiteru vostfr

Episode (13/13) :

Otome-wa-Boku-ni-Koishiteru


Six mois après le décès de son grand-père et tuteur, Mizuho, se voit obligé de se travestir afin d'intégrer l'école Seiou. En effet devenir élève dans cette prestigieuse école, fréquentée sa mère avant lui, était la dernière volonté du défunt aïeul.
Personne ne doit bien sûr découvrir ce secret et seules Mariya, son amie d'enfance, Hisako Kajiura, son professeur et la mère supérieure sont dans la confidence. Mais comment faire quand on est un homme depuis son enfance, qu'on lève la cuvette quand on va aux toilettes et que l'on parle de soit en utilisant le terme "boku" ?
Le pari est d'autant plus difficile que la présidente des élèves, Takako, voit d'un mauvais œil la popularité grandissante de notre héros. Popularité qui va lui permettre de concourir au titre d'Elder (sorte de Miss parmi les troisièmes années de l'école) avec l'aide de ses nouvelles amies Shion, Yukari et Kana...

-Porcorosso34-

TITRE ORIGINAL : Otome wa Boku ni Koishiteru
ANNÉE DE PRODUCTION : 2006
STUDIO : [F & C]
GENRES : [COMéDIE] [AMOUR & AMITIé]
AUTEUR : [CARAMEL BOX]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins


Source : Animeka


Date Fansub Uploader Lien
21/05/10 otome wa boku ni koishiteru 01 vostfr Anime no Sekai mjeff Télécharger - Stream
22/08/07 otome wa boku ni koishiteru 02 vostfr Anime no Sekai Thor Télécharger - Stream
24/05/10 otome wa boku ni koishiteru 03 vostfr Anime no Sekai mjeff Télécharger - Stream
21/08/07 otome wa boku ni koishiteru 04 vostfr Anime no Sekai Thor Télécharger - Stream
18/08/07 otome wa boku ni koishiteru 05 vostfr Anime no Sekai Thor Télécharger - Stream
28/12/07 otome wa boku ni koishiteru 06 vostfr HQ Anime no Sekai SeiShiN Télécharger - Stream
19/05/10 otome wa boku ni koishiteru 07 vostfr HQ Anime no Sekai mjeff Télécharger - Stream
19/05/10 otome wa boku ni koishiteru 08 vostfr HQ Anime no Sekai mjeff Télécharger - Stream


Date Fansub Uploader Lien
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 01 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 02 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 03 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 04 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 05 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 06 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 07 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 08 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 09 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 10 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 11 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 12 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream
18/05/14 otome wa boku ni koishiteru 13 vostfr HQ FinalFan Sub mangakam Télécharger - Stream


Otome wa Boku ni Koishiteru Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (10) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
et bien je doit dire que en lisant le synopsis sa m'emballait pas trop mais j ai bien fait de le regarder un tres bonne anime de tres beau decors les personages sont attachants un anime que je conseile vraiment
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
On se croirait dans une série de style yuri car on oublie vite que le héros est un travelo ; les uniformes, un univers peuplé exclusivement de jeunes filles, une ambiance trop "kawaii", des étudiantes à fond sur leurs ainées, autant d'éléments qui me rappellent les standards du genre comme "maria sama ga miteru" ou "strawberry panic".
Une série qui reste donc pour les adeptes des histoires d'amitiés teintées de sentimental ; on assiste pratiquement tout le long aux problèmes inérrant à la vie d'internat avec les petits soucis parfois futiles ou bien profonds de chaques personnages et notre héros qui tente d'aider tout ce beau monde, bref ça dégouline de bons sentiments de tous les cotés.
Alors rien de bien passionnant me direz vous et pourtant il se dégage de cette série un je ne sais quoi d'attrayant et puis les personnages sont attachants, le ton léger et enjoué avec un peu d'humour de temps en temps, évidemment quelques jolies filles dénudées accompagnent l'ensemble, enfin on se demande si le héros arrivera à garder son identité secrète jusqu'à la fin et s'il va développer une relation amoureuse avec une pensionnaire.

Bref pour moi une trés bonne série sentimentale teintée d'humour assez aguichante qui ravira les amateurs du genre.
note 8/10

Merci à l'équipe d'anime ultime qui m'a permit de découvrir cette série
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
C'est un peut du Maria+Holic en plus gentil... Bien que Maria+Holic soit plus ressent...
J'ai aimé bien-sur, mais franchement... À quoi pensent les grands-parents avec de telle demande !
Ils sont fous ces vieux :vi:
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
Ce mangas dans l"ensemble ast bien avec de bon graphiques et une bonne histoire sauf que c'est dommage qu"a partire de l'épisodes 4 il y est du surnaturelle mais je n'en dit pas plus.

Ma note: 9,5/10

A voir pour ceu qui aime les histoires romantiques et ne vous lessez pas avoir par le synopsis car il n'y a pas beaucoup de scène farfelue, c"est un manga de nature je dirrer assez calme.
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
Alors, j'avais garder cet anime de côté dans ma liste d'anime à regarder et donc cherchant quelque chose à regarder après avoir fini Fortune Arterial j'ai choisis celui-ci.

Au début je suis partit plutôt sceptique, dans le synopsis on y aperçoit une histoire plutôt farfelue et puis ça avait tout l'air plus ou moins ennuyant aussi ... Et alors après avoir le premier épisode je suis tombé amoureux de cet anime comme jamais auparavant ! Un humour que j'ai adoré, je n'ai pas arrêter de me marrer, des dessins très beau j'aime beaucoup, des personnages attachants et finalement l'histoire qui paraissait farfelue s'avère très bien !

Enfin bref, je partais pas très convaincus mais voilà finalement après l'avoir vu c'est devenu mon anime favoris ! Si vous partez sceptiques, lancez vous je vous le conseil vivement vous ne le regretterais pas !
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
tellement convaincu que tu a prit un avatar de l'anime^^
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
J'ai toujours detesté le genre de manga du genre shojo - ai ou shonen - ai mais quand j'ai vu celui la etant donne que la synopsis precisais que c'etais un garcon et non une fille je me suis dit sa peut etre marrant pourquoi pas essayons et au final je ne regrette pas du tout mon choix je pensais etre deçu est au final j'ai ete plutot agreablement surpris l'anime se laisse regarder sans probleme (tellement bien que j'ai tout regardé d'un coup) les scene sont vraiment tres marrante le scenario sans rien avoir d'extraordinaire se laisse voir et on voit pas tout de suite mais apres quelque episode de qui le heros et amoureux et on se demande bien comment il pourra s'en sortir au vue de sa situation !! sinon le chara design et plutot agreable les decors assez travaillé et les personnage sont plutot interressant chacun tout en ayant été vue et revue dans des millier d'autre anime. voila en bref un anime que je recommande et qui vous fera passé 4h bien agreable ^^

P.S : par contre l'episode 13 pour moi ne sert strictement a rien etant donné que la fin de l'anime est plutot l'episode 12.
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
Otome wa Boku ni Koishiteru ou littéralement, les vierges sont tombées amoureuses de moi est un animé sans grande ambition ni prétention, mais se révèle être une expérience divertissante qui repose sur les mécanismes issues d’autres œuvres telles que Maria sama ou Strawberry Panic, mais en apportant un changement de taille puisque l’héroïne s’avère être en réalité un héros.

Comme énormément d’animés produis ces dernière années, OBK est à l’origine un Eroge qui connu un franc succès en 2005. D’abord sorti sur PC, il a été adapté en version tout public sur PS2 et PSP. Une suite nommée Futari no Elder,se déroulant 2 ans après, mettant en scène d’autres protagonistes au sein de l’école Seio a été produite en jeu en 2010 (Eroge et tout public) puis adapté en OAV de 3 épisodes.

Mais que dire de cette œuvre ? Soyons clair dès le départ, si vous rechercher un scénario cohérent, une mise en scène travaillée ou un humour prononcé, vous ne trouverez rien de tout cela dans OBK. Si il est vrai que les premiers épisodes semblent très sympas et drôles avec Mizuho qui tente de se mettre dans la peau d’une fille et des scènes en SD rigolotes voir mignonnes, l’animé tourne assez vite vers l’aspect dramatique et creuse la personnalité des protagonistes. De même, il ne faut pas être trop regardant sur la logique des évènements qui se déroulent à l’écran, notamment avec l’intervention d’un gros élément fantastique qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe.

Le véritable reproche fait à OBK vient de son pitch de départ à savoir placer un garçon obligé de se travestir au sein d’une école pour jeunes filles. En effet, seul les 2 premiers épisodes montrent les quelques difficultés de Mizuho à dévoiler sa part féminine. Pour le reste, on a presque l’impression que Mizuho est la plus féminine de l’ensemble du casting. L’évolution de la personnalité de Mizuho est bien trop rapide et, ce qui devait constituer les gags de l’œuvre sont aussi vite expédiés que la testostérone de notre bel éphèbe. Ainsi, on tombe dans un animé relativement classique jouant la carte du harem assez fadasse où toutes les filles sont dingues de Mizuho.

Toutefois, l’animé est loin d’être mauvais, bien au contraire et cela pour 2 raisons : les personnages et la véritable histoire d’amour (même si elle ne trouve pas la conclusion qu’on aurait espéré).

Déjà au niveau des protagonistes, si on peut constater leur stéréotype propre à tout harem qui se respect (belle brune, amie d’enfance, loli nian nian, Tsundere et Yandere), les filles révèlent une profondeur plutôt intéressante et inattendue. En effet, elles sont toutes marquées par un drame personnel qui pour certaines, a vraiment quelque chose de poignant. On se rend compte également que chaque héroïne n’est pas dans l’école par hasard et bénéficie d’une véritable logique (même si pour l’une d’elle, la logique n’a pas vraiment sa place). En réalité, l’animé OBK a plutôt bien retranscrit le jeu en proposant de découvrir chaque protagoniste, sans oublier de faire évoluer l’histoire et d’apporter une véritable trame sentimentale.

Car oui, OBK bénéficie d’une véritable histoire d’amour qui se construit de manière particulièrement intelligente. Intelligente car l’amour qui va naître entre Mizuho et l’une des filles est non seulement assez inattendu mais également bien pensé et travaillé. De petits indices sont disséminés durant chaque épisode, ce qui laisse planer un véritable doute quant à l’élu du cœur de Mizuho. Si il est vrai que la fin est assez frustrante, il n’en reste pas moins que le doute sera dissipé le temps d’une danse.

En résumé côté graphisme, techniquement, l’animé est assez hétérogène. On a droit a beaucoup de plans fixes, mais certaines scènes sont particulièrement bien animés. Artistiquement, OBK a une patte graphique particulière avec des corps très fins et de grands visages. De mêmes que l’ensemble de l’animé joue sur les teintes souvent pâles, mais parfois très vives. L’ensemble n’est pas désagréable, mais le chara design manque quand même d’un peu d’inspiration.
Pour la Bande Son, l’OST est banale, entre mélodies mélancoliques et musiques un peu fofolles. Les génériques sont également très classiques.
Concernant le scénario, il a un début et une fin, mais ce qui est dérangeant c’est qu’au final on se trouve devant un animé qui manque d’ambition, qui ne va pas au bout de son idée qui était très intéressante. Mizuho s’habitue trop vite à son statut de travesti et au final, on a l’impression d’être devant un shojo-ai. Toutefois, l’humour qui n’est pas omniprésent, a trouvé le juste milieu dans l’animé.

Aux amoureux de Maria sama ou Strawberry Panic, vous pouvez y aller, vous ne serez pas dépaysés. Les autres, vous pouvez tenter l’expérience qui offre une adaptation de qualité, divertissante et sympathique à défaut d’être ambitieuse et inoubliable.
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
ses juste une impression ou le design de personnage est semblable a celui de nogizaka haruna no himitsu
Re: [Episode] Otome wa Boku ni Koishiteru
Alors... hmmmm je ne sais pas vraiment comment prendre cet anime qui, au final, est d'une perversité absolu! mais pas dans un si mauvais sens.
Déjà le coup du grand-père qui a la plus stupide requête du monde "je veux que mon petit fils aille dans une école pour filles!" est complètement absurde mais passons!.
Ensuite le héros qui, comme de part hasard, est la copie conforme d'une gravure idole japonaise avec paradoxalement ce coté non japonais (elle est grande, première remarque des filles de sa classe), sans parler de son timbre de voix ultra féminin.
On remarquera aussi les mains parfaitement manucurées et au fur et à mesure (3 épisodes max!!!) que le héros est complètement rentré dans le jeu.
Après on as un classique du presque yuri avec des onee sama dans tout les sens, je ne parle pas de cet espèce de soumission des 1ere année (punaise dans mon lycée bin les 4e ils pissaient à la raie des terminales!) sommes toutes très très japo"niais". Le coté yuri donc avec des filles qui aiment d'autres filles, ça m'a fait rire également en pensant que si vraiment on lâchait dans le monde réel ce genre de minettes elles se feraient bouffer toutes crues!!!. Mieux vaut pour elles qu'elles restent dans leurs château, usine à lesbiennes juvéniles (le coté malsain dont je parlais en préambule) en puissance.

Pas une seule fois notre héros montrera une quelconque forme de virilité, pas même dans ce "concours" de miss populaire (très très usité dans le manga voir dans l'univers nippon) ou les coups bas sont permis.
Ah si! des fois il (elle?!) fronce des sourcils et fait une morale qui ferait hurler de rire le plus merdique de nos délinquants juvénile national. OTOKO! comme dirait notre ami Elfman, c'est raté!.

Un coté ecchi (très léger mais toujours présent) vient saupoudré cet animé ultra sucré, dégoulinant de bons sentiments jusqu'à l’écœurement, chaque visionnage m'a fait perdre non pas mon temps mais une partie de ma virilité.
Le pitch aurait pu être drôle et intéressant si notre héros n'avait rien, à la base, d'une fille et doté d'une voix masculine.

L'animation est correct sans plus, le chara-design n'est pas vraiment ma tasse de thé (avec des yeux énoooooooooooooooooooormes) mais bon fallait du kawaii. Seul les moments on les personnages se transforment en version chibi sont sympa, un peu d'humour quoi. Et punaise ce titre à dormir dehors sous -20°... -_-

5/10 mais que pour les ptites culottes!