Publicité :
Recherche

Hello World vostfr

Film (01/01) :

Hello-World


Synopsis :
Kyoto, 2027, Naomi Katagaki est un lycéen du secondaire qui, un beau jour, fait la rencontre de son « lui du futur », de dix ans son aîné. Ensemble, ils vont s'atteler à sauver la vie de Ruri, une camarade de classe à laquelle le jeune Naomi commence tout juste à s'attacher...

Source : Nautiljon

TITRE ORIGINAL : Hello World
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
STUDIO : [GRAPHINICA]
GENRES : [ESPACE & SCI-FICTION] [AMOUR & AMITIé]
AUTEUR : [ITO TOMOHIKO]
TYPE & DURÉE : 1 FILM 100 mins


Source : AnimeKa


Date Fansub Uploader Lien
20/09/21 hello world 01 vostfr FHD Natsumi no Sekai RaINinGu Télécharger - Stream


Hello World Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaire (1) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Film] Hello World
Hello World, film sorti sorti en été 2019, est réalisé par Ito Tomohiko, ayant aussi comi la majorité de l’anime Sword Art Online. Si vous avez apprécié Ordinal Scale ou sao vous a laissé sur votre faim, ce film peut vous aider. Explicitement il dit “on aime la sf”, le tout dans un emballage anime romance/action habituel, expérimentant la 3D avec brio.

Je dit bien que la 3D y est expérimentée et pas simplement exploitée, car quasiment tout est en 3D, et cherche à se débrouiller en 3D même quand ça complique la tâche. Évidemment le résultat n’est pas sans défaut, mais c’est dans l’ensemble très correct. Ça bourre les décors de partout, et il s’y font plaisir à mettre plein de lumière. (d’ailleurs c’est souvent le matin) Le principal défaut que je note est l’aspect pantin inanimé des visages et postures. On sent que c’est encore compliqué de faire bouger tout ça une fois mit en place.
Même si la 3D n’est pas la meilleure, elle est bien intégrée dans une image cohérente. On a des personnages en 3D, dans un décors en 3D avec une lumière en 3D. Pas (trop) de mauvaise pratique comme une voiture en 3D toute lisse au framerate saccadé dans un décors fixe en aquarelle (coucou Maquia on t’aime quand même). La direction artistique mêle bien le cell-shading, couleurs, ombres, trajectoires de mouvement avec les décors fixes ou mobiles. Cette cohérence aide à l’immersion, on peut croire à ce qu’on voit. Le tout parait comme une bonne cinématique de jeu dans une carte bien garnie.

Niveau scénario et personnages ça casse pas trois pattes à un canard, c’est simple, encore les mêmes carcans. C’est quand même dommage que le pouvoir de l’amour brise une règle explicitée.
Si vous cherchez une meilleure écriture je peux vous recommander Penguin Highway ( Le Mystère des pingouins) (ce sont des manchots).
Si vous voulez un beau ratage presque nanardesque, prenez une pizza et jetez un oeuil à Ashita Sekai ga Owaru Toshitemo (Les Mondes Parallèles / The Relative Worlds).

[quote]2D est toujours supérieur à 3D c'est validé par le film ;)[/quote]