Publicité :
Recherche
Top RoadRunner5.info Top Site SkY-AniMeS
Kyoushirou to Towa no Sora
Episode (12/12) :

Kyoushirou-to-Towa-no-Sora-vostfr-streaming-ddl-hd


Synopsis :
Shiratori Kuu mène une agréable vie d'étudiante comme les autres. Il n’en reste pas moins qu’elle s’ennuie de cette routine, et, chaque nuit elle fait toujours ce même rêve où elle rencontre son prince charmant. Un jour durant les préparations pour le festival de l’école, Kuu rencontre le prince de ses rêves, son nom, Ayanokoji Koshiro, qui s’avance vers elle et lui dit “Viens avec moi”.

source Animéka, remasterisée par mjeff :)

TITRE ORIGINAL : Kyoushirou to Towa no Sora
ANNÉE DE PRODUCTION : 2007
STUDIO : [TNK]
GENRES : [FANTASTIQUE & MYTHE] [CYBER & MECHA] [AMOUR & AMITIé]
AUTEUR : [KAISHAKU]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 24 mins

Source :
AnimeKa


Date Fansub Uploader Lien
25/08/07 kyoushirou to towa no sora 01 vostfr Dreamsub Thor Télécharger - Stream
07/05/11 kyoushirou to towa no sora 02 vostfr Dreamsub mangakam Télécharger - Stream
07/05/11 kyoushirou to towa no sora 03 vostfr Dreamsub mangakam Télécharger - Stream
25/08/07 kyoushirou to towa no sora 04 vostfr Dreamsub Thor Télécharger - Stream
25/08/07 kyoushirou to towa no sora 05 vostfr Dreamsub Thor Télécharger - Stream
25/08/07 kyoushirou to towa no sora 06 vostfr Dreamsub Thor Télécharger - Stream
08/05/11 kyoushirou to towa no sora 07 vostfr Dreamsub mangakam Télécharger - Stream
07/05/11 kyoushirou to towa no sora 08 vostfr Dreamsub mangakam Télécharger - Stream
20/05/11 kyoushirou to towa no sora 09 vostfr Dreamsub mjeff Télécharger - Stream
20/05/11 kyoushirou to towa no sora 10 vostfr Dreamsub mjeff Télécharger - Stream
20/05/11 kyoushirou to towa no sora 11 vostfr Dreamsub mjeff Télécharger - Stream
20/05/11 kyoushirou to towa no sora 12 vostfr Dreamsub mjeff Télécharger - Stream


Kyoushirou to Towa no Sora Streaming VOSTFR
Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (7) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora
J'ai comme l'impression, dites-moi si je me trompe, que les épisodes sont en version censuré. Par exemple, dans l'épisode 3, où Setsuna embrasse Kuu, la scène était plus claire sur youtube (version vosta) qu'ici. Je dis peut-être des bêtises, si vous pouviez m'éclairer, svp. :vi:
Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora
Salut à ma connaissance je ne crois pas qu'il y ait de sortie non censurée de cet anime, il n'y a pas de sorties DVD ni bluray donc déjà ça limite la recherche. Mais peut-être je me trompe, faudrait faire une grosse recherche approfondie lol
Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora
ahhh l'histoire de la princesse et du prince charmant ^^ je rejoins l'avis de Snow-white.
En tout cas j'ai eu ma dose de romance avec cet animé ^^
Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora
moi perso je le trouver nian nian le prince charmant c est bon quoi on en a bouffer assez bon apres il en faut pour tout les gouts pas mon style
Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora
Il faut de tout pour faire un monde, je suis le premier à le dire, mais par Jupiter, il faut parfois stopper la langue de bois et dire les choses comme elles sont, et cela même si ça déplaît. Préparez l’épynéphrine, parce que les réactions allergiques violentes pour intolérance à la guimauve seront nombreuses durant 12 épisodes de Kyoushirou to Towa no Sora.

Précisons déjà que KTS a été développé en une série de 3 mangas et un light novel (comme quoi la guimauve a de beaux jours devant elle) et que l’auteur de cette licence n’est autre que celui qui a imaginé Kannazuki no Miko, Magical Nyan Nyan Taruto, UFO Ultramaiden Valkyrie, dont le plus connu Steel Angel Kurumi.

Que dire de KTS ? Comme ça faisait longtemps que je n’avais pas trollé un animé, il m’en fallait un qui requière certains critères nécessaires pour pratiquer une bonne dissection. Non sérieusement, je n’ai pas choisi cette œuvre dans le but de la descendre en flamme (ça n’a aucun intérêt), mais très franchement, soit je suis devenu beaucoup trop vieux pour supporter ce genre, soit l’animé est vraiment une bouse cosmique. En toute honnêteté, c’est sûrement un peu des 2, mais putain KTS m’a vraiment donné de l’urticaire à mesure que j’avançais dans son histoire.

Parce que l’histoire…plus niaise, rose malabar et creuse, tu obtiens le journal intime d’Eve Angeli. Au programme filles transies d’amour et bishojos presque pas sortis de l’imagination d’une névrosée, sur fond d’affrontement de Mecha. Nan mais je ne suis pas contre les shojos de ce genre, c’est-à-dire ultra romantique, mais ici, je vous assure que c’est un truc de malade tant l’univers est bouffie de clichés totalement absurdes. Vision of Escaflown (que je recommande), qui reprend exactement les mêmes bases, enterre 10 fois KTS. Si le concept d’arme humaine est intéressant, il est complètement inutile dans l’intrigue car on sait exactement comment va s’orienter la réflexion des protagonistes avec les conneries habituelles « sont elles vivantes ? Ont-elles des sentiments ? Et moi le prince, que vais-je faire ? ». Tout ça pour amenez le spectateur vers une seule et unique chose : le questionnement sur l’amour…Non parce que je ne l’ai pas dit mais dans KTS, tout n’est qu’amour et tout le monde est amoureux (Polygamie Open).

Parlons un peu des protagonistes. J’ai rarement vu un casting aspirant autant à l’extermination. Premièrement, ouvrons la 12eme session de la remise des Oscars de l’héroïne la plus cruche dans le monde de la japonimation. Elle est le stéréotype même de la fille qui rêve (pour ne pas dire fantasme) qu’un prince vienne l’arracher à son monde d’ennuie, sur son destrier blanc (ce qu’il fait…). Puis alors sa psychologie à base de « Prince sama ! Où est mon Prince sama ? Je vous aime Prince sama ». Aaaaaaaahhh mais jetez lui des livres Twilight à la gueule !
Et alors le best of, le héros. Il est n’est pas juste un cliché, non il est LE représentant du prince pur jus de chaussette. Il est beau, fier, implacable, froid et comble du comble, il n’a que des qualités et des talents en tous genres. Ah oui j’oubliais, toutes les femelles sont amoureuses de lui. Quel homme !
Je ne parle pas du reste du casting qui est lui aussi, très révélateur du monde imaginaire dans lequel vit l’auteur de l’œuvre.

Cela dit, j’ai quand même réussi, par-ci par là, à trouver dans KTS quelques bons points. Les affrontements sont assez intéressants et il y a un bon rendu épique lorsque les Mechas entrent en scène. Il faut dire que se sont les seuls moments où on ne te sert pas de la guimauve jusqu’au diabète.

En résumé, au niveau graphique, sur le plan artistique, le chara design n’est pas exceptionnel mais il se laisse regarder. En revanche, il y a de bonnes couleurs vives et des décors assez recherchés. Sur le plan technique, c’est également pas mal car l’animation est fluide et il n’y a que rarement des plans fixes.
Concernant la Bande Son, déjà l’OP vous donnera un très bon aperçu de ce que vous allez trouver au sein même de l’œuvre, tant il sent le bonbon. Pour l’OST en générale, j’avouerai que je n’ai rien retenu.
Enfin le scénario, je voudrais bien dire que c’est le genre qui veut ça, mais trop c’est trop. On est dans KTS au paroxysme de ce que pourrait donner un shojo totalement mielleux sur fond de combats pour l’amour. Les réflexions des protagonistes sont d’un ridicule affligeant et la mise en scène n’arrange rien. L’univers de KTS est presque une caricature du genre.

Bref, l’expérience ne sera pas mitigée, ou vous adorez ou vous vomirez, y a pas de demie mesure.
Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora
excusé moi mais d apres les premiere minute de l anime il y avait un autre anime avant ?ou une saison1 ?
Re: [Episode] Kyoushirou to Towa no Sora