Publicité :
Recherche

Yae no Sakura [J] vostfr

Episode (07/50) :

Yae-no-Sakura-J


Synopsis :

Yae no Sakura "racontera l'histoire de Niijima Yae, qui est né dans le domaine d'Aizu au cours de la période Edo.
Qualifiée en artillerie, elle a aidé à défendre Aizu pendant la guerre Boshin, gagnant le surnom de la "Jeanne d'Arc Bakumatsu". Après la guerre, elle a épousé Joseph Hardy Neesima éducateur et devint chrétien.

Pays : Japon
Épisodes : 50
Genre : [ACTION] [GUERRE] [HISTORIQUE]
Année de Production : 2013

Acteurs principaux :

- Ayase Haruka
- Mizuhara Kiko
- Kitamura Yukiya


Source : Dogaru


Date Fansub Uploader Lien
21/10/14 yae no sakura [j] 01 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream
21/10/14 yae no sakura [j] 02 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream
21/10/14 yae no sakura [j] 03 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream
21/10/14 yae no sakura [j] 04 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream
21/10/14 yae no sakura [j] 05 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream
30/10/14 yae no sakura [j] 06 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream
07/12/14 yae no sakura [j] 07 vostfr HD Drama-Jinso-Fansub Haruya Télécharger - Stream


Yae no Sakura [J] Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (14) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
A part cela, quel note pour le scénario, costumes, jeu des acteurs ?

50 épisodes, cela me semble long pour une simple biographie.
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Evitez le H.S. svp ;)

Il semblerait que les asiatiques aiment les séries à rallonge pour les dramas historiques ou biographiques ;)
Atsu-Hime fait également 50 épisodes.

C'est bien que les teams se lancent dans des projets si vastes, ça nous change des petits dramas d'après-midi :D
J'attends beaucoup de cette série.
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
J'ai trouvé un manga papier paru à partir de 2012 avec le même titre. La série est elle un dérivé de celui ci ? :

http://www.mangareader.net/yae-no-sakura
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Afficher/Cacher les spoilers
Je ne sais pas, mais pour ceux que ça intéresse, le manga est légèrement différend du drama. C'est assez courants que chacun prenne quelque libertés par rapport aux autres supports. Malgré la monotonomie de leur système scolaire et de l'apprentissage des kanji, les japonais sont plus créatifs que les français. En fait, ils sont anormalement créatifs, je devrais dire. ^^'

Sur le wikia de koei, il y a une image de Niijima Yae, elle y est vastement plus belle que l'actrice et le perso de manga. D'après moi, c'est même l'une des plus jolies filles de toute la production Koei. On l'y voit avec un visage d'ange et de longs cheveux noirs cascadant dans son dos, un ruban dans les cheveux, un hakama seyant, un fusil moderne au bois sombre et lustré, sans oublier les fleurs de cerisier en arrière plan.


[quote]Qualifiée en artillerie, elle a aidé à défendre Aizu pendant la guerre Boshin, gagnant le surnom de la "Jeanne d'Arc Bakumatsu". Après la guerre, elle a épousé Joseph Hardy Neesima éducateur et devint chrétien.[/quote]

Chrétienne*


[quote]Il semblerait que les asiatiques aiment les séries à rallonge pour les dramas historiques ou biographiques ;)[/quote]
D'un autre côté, une vie ça fait beaucoup plus qu'une cinquantaine d'heures ou moins. Et même, c'est certainement moins à rallonge que les séries occidentales en 10 saisons+.
Je précise quand même que les dramas japonais sont différend des dramas coréens, les premiers sont brodés, les seconds sont majoritairement fictifs (une historienne a dit : "dans le cadre de la fiction ils peuvent presque tout inventer, puisqu'il n'y a presque rien dans leurs livres d'Histoire").

Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Afficher/Cacher les spoilers
Le manga ne comportant que 3 tomes, on peut difficilement imaginer que le drama en soit l'adaptation.
Comme il s'agit dans les 2 cas, d'histoires racontant la vie de la vraie Yaeko Yamamoto, je dirais plutôt que ce sont des adaptations à visée historique ;)


Edit : halte au H.S. - il n'y aura pas d'autres avertissements.
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Je viens de lire que ce feuilleton fait partie d'une ''tradition'' de série sur des personnages historiques lancée par la NHK il y a 51 ans :

Taiga drama (?????, Taiga dorama, « Grand drame fleuve »)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Taiga_drama

La série en cours de production concerne un stratège du XVIe S, Kuroda Yoshitaka.
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Bon je vais éclairais quel que personnes qui n'ont pas l'air de comprendre ce drama de 50 épisode la chaine NHK (équivalent de notre TF1 je dirais) produit TOUT LES ANS des dramas historique de 50 épisodes sur une personnes célèbre comme cette années c'étais sur l'histoire de Kuroda Kanbee ( Stratégiste militaire au 16 ème siècle) jouer par Okada Junichi dont le nom du drama est Gunshi Kanbee Bref...

Il y a eu aussi sur l'histoire du Shinsengumi ect... c'est drama sont basé sur des personnes ayant exister et dur leurs "carrière" après sur les fait historique rien ne prouve qu'il est pas une part de vrai est une part de fiction car faut des preuves ect... ce qui reste compliqué a récoltés (comme en France ont a des films historique qui sont purement fictifs sur beaucoup de point)

Voila pour dire que c'est drama de 50 épisodes sont uniquement produit par la NHK tout les ans depuis eu 30 ans (un trucs comme ça) donc ça na rien de nouveau :D

Et si les team ne prennent pas le risque de prendre ce type de projet c'est uniquement car trop peu de personnes s'intéresse au drama historique en générale (malheureusement pour moi car c'est ceux que je préfère) et comme le dit le précédent commentaire c'est drama portent le nom de Taiga Drama :)

Voila j'espère que ce ne sera pas un HS ce serait dommage je suis contente de voir ce drama qui ma l'air très intéressent et qui ne général sont de bonne production :)
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Je n'est pas trouvé si les séries ont eu le même format depuis les années 1960.
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Oui ils font tous 50 épsiodes de 45 mn depuis 1963 (trouver sur un site japonais)

ils existent aussi des dramas de 150 épisodes de 15 mns qui passe les matins (certain on du entendre parler de Ama-chan) c'est des dramas qui sert de divertissement le matins aux japonais avant d'aller à l'école ou au travail et qui sont très apprécié

j'espère qu'un jour une team traduira Gunshi Kanbei car il a l'air super bien TT.TT mais celui ci me plait pour ça localisation historique qui me plait énormément car c'est une époque très troublante pour les Japonais et qui marque la fin des Samouraïs et du Shogun (plus de 300 ans de règne de la familles Togugawa)

Alors je dit encore merci a la team pour ce projet :D
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
[quote]
Il y a eu aussi sur l'histoire du Shinsengumi ect... c'est drama sont basé sur des personnes ayant exister et dur leurs "carrière" après sur les fait historique rien ne prouve qu'il est pas une part de vrai est une part de fiction car faut des preuves ect... ce qui reste compliqué a récoltés (comme en France ont a des films historique qui sont purement fictifs sur beaucoup de point)[/quote]
C'est le roman national. Tous sont plus ou moins fictifs ("nos ancêtres les gaulois...").
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Wow.

D'ordinaire je n'aime pas les dramas, je n'arrive pas à m'habituer au jeu d'acteur, trop théâtral à mon goût (ce n'est que mon avis =3).

Mais là je me suis dit "pourquoi pas, l'affiche est badass).

J'ai bien fait ! J'adore ! Ils font une série de cette qualité tous les ans à la NHK ? Si oui j'ai de quoi m'occuper pour un moment ! \=D/
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Car la Team a fait plus de l'adaptation que de la traduction (le vieux proverbe rital qui dit que "les traducteurs sont des traîtres..." :kxD: ) je reviens ici pour quelques commentaires épars.

L'art martial japonais avec les lances s'appelle "Sôjutsu", il ne faut pas le confondre avec le Kenjutsu qui est le terme généraliste pour l'escrime japonaise. La lance-trident qu'ils manient s'appellent Jûmonji-yari.

Ces imbéciles d'ultra-conservateurs se plaignent trop... oui, la lance, l'arc et le katana sont les vraies armes du bushi (bien qu'à l'époque Sengoku le Hôjutsu, l'habilité du tir à l'arquebuse, était considéré comme relativement honorable... différence de mentalités entre des guerriers actifs et des chevaliers en temps de paix). Et à ce titre, moi je leur aurais dis que c'est très bien de se battre avec les armes traditionnelles, mais qu'il faut des armes à feux contre ces diables d'étrangers et "sales bâtards de chiens blancs" (pour citer Fu Manchu... et pleurez pas au racisme, hein, dans ce film c'est les non-blancs qui sortent toutes les répliques racistes, alors je veux pas vous entendre pleurnicher :p) pour résister à l'oppression des armées étrangères, qui elles ont renoncées à toute prétentions viriles ou chevaleresques. Et puis au besoin, quelques citations de l'Art de la Guerre de Sun-zi aurait aussi bien put les convaincre, mais sans doute ces rats de bibliothèques hollandaises n'ont pas pris la peine de se pencher un peu sur les classiques littéraires chinois ; sinon ils auraient sut quoi dire dans ces circonstances.


Dans le 4è épisode, à 34:20 : Sôkan'inden Ryûgyô kakuô daikoji ("... to... sasori mashita" est un truc pour finir la phrase). Je ne suis pas sûr que ça soit une retranscription parfaitement correcte, et je ne connais pas les kanji, car le Kaimyô de Ii Naosuke n'a pas l'air de se trouver nul part dans la sphère francophone ou anglophone. Mais ça tend à confirmer que c'est son kamiyô car il dit "Waga kaimyô de gozaru".

Ce truc compliqué que le Tairô Ii Kamon-no-kami Naosuke est en train de réciter, et qui est maladroitement traduit par "je suis prêt à mourir" est en fait son Kaimyô, son nom posthume bouddhiste. Certains Kaimyô sont affreusement compliqués pour une bonne raison : les moines bouddhistes sont les seuls à avoir une connaissance approfondie de ces trucs là, de leur prononciation et de leur arrangement. Bref, ce sont des technocrates, et ils font payés les funérailles. Si vous payer bien, ils vous en donnent un long et compliqué. Donc ouais, logiquement, plus tu raques et plus ça a la classe. Et pour le prestige, les élites sociales raquent. Un bon exemple, celui de Kondô Isami, qui fût payé par Katamori (probablement pour montrer son énorme gratitude envers son fidèle samouraï et réparer l'injustice que ses ennemis lui avaient fais) : Kanten'inden'junch?seigi-daik?ji.
L'exception notable se sont bien sur les Empereurs du Japon, qui ont seulement 2 Kanji suivis du titre de "Tennô".


36:42 "Kore wa muhon dja" (c'est une trahison) : "etsu Muhon" est l'un des 10 Crimes Atroces, Jûaku, originaires du Droit de la Chine éternelle. Les actes criminels tombant dans cette catégorie sont relatifs à tout ce qui peut être fait pour renverser le Gouvernement. Le phénomène de "Gekkôkujô" en fait partis. Estu Muhon fût longtemps considéré en Asie comme la pire atrocité qui soit, avant que l'ONU n'invente la notion de "Crime contre l'Humanité" pour faire des jugements rétroactifs sur les "criminels de guerre" (ie. diaboliser quelques généraux et leaders ennemis et dire que tout est de leur faute) ; et bien sur comme d'habitude les vainqueurs sont blancs comme neige devant la Loi occidentalisée.
En mettant l'Empereur du Japon de leur côté pendant la guerre contre le Shogunat, les type de Satchô se sont en fait abrités derrière ce principe légal en disant "C'est pas nous les traîtres, c'est eux ! Et puis d'abord c'est le Shogunat qui a commencé par usurpé l'autorité de la Cour Impériale, nous on est juste en train de la lui restituée." C'est comme le fait dire Tanaka Yoshiki à ses persos dans GinEiDen : "La Justice, c'est celui qu'il dit en premier qui a raison."

Bien sur c'était full of bullshit, puisque les gouvernements qui sont venus après leur victoire étaient tous noyautés et corrompus par tous ces faux patriotes de l'alliance Satchô, sans oublier l'armée qui copiait le modèle féodal familier dans l'environnement pas familier du tout des armées pros modernisées, plongeant les armées dans la compétition interne et l'aventure impérialiste que le politiquement correct diabolise depuis la fin de la 2nde Guerre Mondiale. Mais fallait pas s'attendre à moins, les "révolutionnaires" présentent toujours un visage modéré au début. Itô Hirobumi et ses comparses ont attendus d'êtres au pouvoir pour montrer leurs vrais visages de chiens de menteurs. C'était pareil pendant la Révolution Française, à ceci près que les républicains étaient là pour essayer de défendre le pays, contrairement à Satchô.



Yoshida Torajirô est plus connu sous le nom de Yoshida Shôin. C'était un enfant prodige, un peu la réincarnation de Shotoku Taishi. Il entra à l'école d'arts militaires & littérature du clan à 8 ans ; et devint conférencier à 10 ans. En seulement 2 ans il devient prof alors qu'il est encore mineur : WTF ! On en fait plus des systèmes scolaires de cette qualité, moi j'vous l'dis et picétout, hein... :mrgreen:
Bien sur, personne n'est plus précoce que le Prince Shôtoku Taishi, c'est juste impossible : il savait parler à 4 mois, lire et écrire à 1 ans, avant ses 10 ans les ministres et aristocrates au pouvoir lui demandaient déjà ses avis sur la politique nationale, à 15 ans il était le stratège et l'un des principaux généraux de l'armée bouddhisme-shinto contre la faction shintô-racisme du clan Mononobe (qui avait tous les vétérans et les soldats pros dans son armée) et il les a écrabouillés... bref, personne n'est plus précoce que Shôtoku Taishi. Même Léonidas. (Oo)
Le problème c'est que la hiérarchisation de l'époque Edo a fait que Shôin n'était pas bien intégré à la société... les représentants du Bakufu, le "petit personnel", ne comprenait pas à qui ils avaient à faire, alors que Shôin est l'un des trois prodiges qui a vraiment dominé le milieu des intellectuels politisés japonais de l'époque Bakumatsu (avec Sakuma Shôzan et Sakamoto Ryôma). Par la suite, ce sont ses élèves qui ont étés à la tête du pays et renverser le Bakufu, mais je suis sûr que si Shôin avait survécu, il n'aurait pas été aussi maladroit que ses élèves l'ont étés par la suite.



Et au passage


"Kubo-sama" désigne le Shôgun, pas l'Empereur.

Et "Ue-sama" signifie littéralement "Son Eminence", il ne faut pas le confondre avec "Sa Majesté", traduis en japonais par "Heika", un suffixe théoriquement réservé à l'Empereur de Chine et à l'Empereur du Japon (mais parfois utilisé pour des Rois) et qui signifie littéralement "Assis sur le Trône" si je me souviens bien.
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Ya vraiment un cou***** qui s'est dit "tiens, j'ai vu qu'un épisode de ce drama, mais je le note tout de suite et je lui mets 1/10 !" ... Du coup il est super mal noté alors qu'il est excellent !

Mentalité de m*rde ...
Re: [Episode] Yae no Sakura [J]
Les systèmes de note en France en général et sur internet en particulier ne sont pas fiables. Soit les gens notent trop, soient ils notent trop peu. Et bien sur c'est vrai pour les profs aussi. Il n'y a que les critiques pros qui sont à peu près corrects.