Publicité :
Recherche

Arpeggio of Blue Steel vostfr

Episode (12/12) :

Arpeggio-of-Blue-Steel


Synopsis:
2039 : l'humanité perd sa dernière bataille navale contre la Flotte de la Brume, armada maritime composée d'une multitude de bâtiments de guerre d'origine inconnue, et se voit ainsi chassée des mers. Alors que le réchauffement de la planète et les dérèglements climatiques ont causés l'immersion d'une grande partie des terres, les nations survivantes sont isolées par la destruction de tout moyen de communication externe et le brouillage des ondes causé par l'ennemi.

Dix sept ans après, Chihaya Gunzou, futur officier de la marine, entre par hasard en contact avec le sous-marin I-401, mis en cale sèche par les militaires, et découvre que celui-ci possède un modèle mental, personnalisation physique d'intelligence artificielle, appelée Iona. Celle-ci lui révèle qu'elle a reçu 2 ordres lors de son éveil : trouver Chihaya Gunzou et lui obéir. Fuyant à bord du sous-marin rebelle et considérés désormais comme des parias, Gunzou accompagné de quelques amis et Iona s'engagent dans une lutte contre la Flotte de la Brume avec pour objectif de vaincre et redonner ainsi à l'humanité la possibilité de reprendre l'avantage.

-Renegade-

TITRE ORIGINAL : Aoki Hagane no Arpeggio: Ars Nova
ANNÉE DE PRODUCTION : 2013
STUDIO : [SANZIGEN ANIMATION STUDIO]
GENRE : [ACTION]
AUTEUR : [ARK PERFORMANCE]
TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins


Source: Animeka



Date Fansub Uploader Lien
01/10/14 arpeggio of blue steel 01 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 02 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 03 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 04 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 05 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 06 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 07 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 08 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 09 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 10 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 11 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream
01/10/14 arpeggio of blue steel 12 vostfr HD Space Fansub mangakam Télécharger - Stream


Arpeggio of Blue Steel Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (34) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Perte des droit de licence de ADN pour cette anime aussi
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Bonjour

ADN a perdu les droits, mais pour J-ONE c'est pareil ou pas car sur Animeka il y est encore
http://www.animeka.com/animes/detail/ao ... -nova.html
Animeka n'est peu être pas mis a jour pour les pertes de licence ?
l'animé a l'air vraiment pas mal.
Merci
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Animeka n'est pas a jour sur ces licences , d'ailleurs il en oublie
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Animeka conserve les licences prononcées, même si elles n'existent plus depuis plusieurs années...
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Un reboot de Blue Submarine 9 avec des filles en mini-jupes à la place des poissons mutants ? Premier épisode convainquant ;) j'espère que la suite est du même niveau.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Tu ne sera pas déçu je pense , le capitaine a un très bon charisme je trouve
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Je me demande si des gus de l'équipe qui à travaillé sur les Neuroi dans les Strike Witches ont participé à Arpeggio. Les ennemis ont le même style de ''bouclier'' rouge hexagonale et de modélisation de navires.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Afficher/Cacher les spoilers
J'ai terminé le 12e épisode. Très correct malgré les facilités des personnages .

J'ai remarqué que dans le générique, le kiosque du I-401 à une inscription en allemand à 3 minutes 34 sec. Quelqu'un peut traduire ?

La série est encore en cours de parution si j'ai bien comprit, et l'histoire d'origine est bien plus compliqué. La, il reste énormément de questions sans réponse, qui, pourquoi, comment cela est arrivée :kdbz:

Un peu trop de bon sentiments mais belles scènes de bastons, ma note sera 8/10 :kdbz:
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Anime vraiment cool??*o*??je le conseil :kyay:
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
En effet. Mais pas très réaliste sur les conséquences d'un blocus maritime total sur un pays comme le Japon :niark:
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
traduction de la plaque:

Sentence de Confucius:

Le cours du temps se divise en trois parties :
l’avenir, qui arrive lentement ;
le présent, qui fuit avec la rapidité d’une flèche ;
le passé, qui est inébranlable.

voici la suite:

Nulle impatience ne hâte la marche de l’avenir.
Nulle crainte, nul doute n’arrête la fuite du présent.
Nul repentir, nulle évocation ne fait mouvoir le passé.

Si tu veux accomplir heureusement le voyage de la vie,
prends l’avenir pour conseil et non pour instrument de ton œuvre ;
ne fais pas du présent ton ami, ni du passé ton ennemi.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
A mon avis, vous pouvez foncer les yeux fermés. Cet anime est l'un des trés rares auxquels j'ai collé un 10 sur ma MAL (il n'y en a que 6 en tout je crois). Alors ca peut sembler généreux à bien des égards et certains ont pointé quelques raisons à ça plus haut. Mais l'ambiance, le charisme des personnages, et la technique de trés haute volée ont fini de me convaincre. Je l'ai vu peu après sa sortie, donc j'aurai du mal à faire une critique développée des mois après. J'éditerai si je me le refais un jour.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Sait on déjà si une seconde saison est prévu ?
Montée des eaux.
Afficher/Cacher les spoilers
Sinon, concernant le scénario, des littoral et des villes englouties par la montée des eaux, cela devient un véritable classique de la SF nipponne.

Je ne compte plus le nombre de mangas ou des scènes se passe dans des ''Atlantides'', avec de grosses incohérences parfois :
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
[quote]Je ne compte plus le nombre de mangas ou des scènes se passe dans des ''Atlantides'', avec de grosses incohérences parfois : [/quote]

On va dire qu'un anime est une fiction est surtout un divertissement est ce si grave d'avoir quelque incohérence
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Certes, mais bon. Cela manque de sérieux pour faire une bataille épique :kdbz:

Tiens, j'en profite pour signalé un de mes rares courts textes de fiction pour une uchronie (1940, la France continue la guerre) ou l'Europe s'implique dans la guerre des Malouines qui porte justement sur une bataille navale - Je vais la placé dans la section idoine bibliothèque méme s'il ne s'agit pas d'un ''manga'' - :

Suite a la course à l'armement accélérée avec le Chili et le Brésil, l'Argentine décide, malgré sa crise économique, d'avancer son programme de renouvellement de sous-marins.

Le premier sous-marins de la classe TR1700, le ARA Santa Cruz (S-41) voit donc sa construction accéléré dans le chantier naval allemand de Nordseewerke et sort en mer en mars 1982.

Une période d'entrainement ''plus'' qu'accélérer à lieu pour qu'il soit opérationnel le plus tôt possible vu les objectifs qu'a dès cette époque la junte au pouvoir.

Le 1er septembre 1983, le Santa Cruz est a 1000 km au large de Buenos Aires pour complétez son entrainement et surveillez l'avancée de l'armada européenne dont la position est donnée régulièrement a l’État-major argentin par l'ambassade soviétique. Il est accompagné par le ARA San Luis (S-32) de la classe 209 qui est à 30 km de lui.

La frégate HMS Scylla (F71) de classe Leander sortant directement du chantier naval après des travaux de remise à niveau (antinavire Exocet et SAM Sea Wolf) lancé en 1980 bâclé dans l'urgence est en conserve avec l'escorteur d'escadre anti-sous-marin La Galissonnière (D638) et le HMS Sheffield (D80) de lutte antiaérienne en avant du gros de la flotte en mission d'éclairage encore loin de la zone d'exclusion qu'un SNA britannique et le premier Rubis doivent sécurisé. Un appui aérien est programmé de la part des porte-avions franco britanniques mais le délai d'arrivé sur place est plusieurs dizaines de minutes au moins pour les Alizés de lutte ASM qui sont en permanence en vol pour, soit pour des faux buts engendré par des cétacés, soit le plus souvent pour surveiller les 2 SNA soviétiques de classe Victor II et November (assez facilement repérer grâce aux infos des ''cousins'' d'Outre Atlantique) et la flottille de pèche du COMECON qui colle aux basques de la flotte depuis Gibraltar.

Le Lynx HAS1 du Sheffield plus performant que l'Alouette III de La Galissonnière est l'hélico mit en alerte en ce jour ou l'ultimatum ce termine.

Les officiers de la flottille sont fébriles. Ils ont reçu au cours de la traversée des dossiers sur la marine argentine qui bien que modeste par rapport aux vieilles puissance d'Europe s'est modernisé depuis les années 1970 et suite aux accrochages avec le Chili à un personnel ayant connut le baptême du feu.

Le sonar DUBV 43 de La Galissonnière détecte un contact sur son bâbord à 20 km, il s'agit du Santa Cruz qui manœuvre ne pensant que l'avant garde était si proche. La petite flottille loin de la force principale en zigzaguant à échapper ce jour la au repérage satellitaire (bon, faut voir qu'elle sont les délais d'exploitation de ce type de renseignement à l'époque).

Le Lynx décolle 4 minutes après et les équipages des navires sont mit en alerte. Tout l'attention est dirigé sur bâbord alors qu'a tribord, le San Louis qui à repéré également la flottille se met silencieusement en position.

Les capitaines des sous marins sont également inquiets avec l'expiration de l'ultimatum. Le Lynx arrivé sur zone lance son sonar et tente de repérer ce contact inconnu. Le Santa Cruz tente de se dérober mais malgré les travaux continus depuis sa livraison à toujours des soucis; lors d'une plongée à grande vitesse, une pièce métallique se détache lourdement de la coque le faisant signalé à tout les sonars du secteur. L'équipage du Lynx lance des grenades d'exercice pour le harceler et obligé à faire surface pendant près d'une heure.

Le San Luis de l'autre coté de la formation entend ses détonations et le vacarme du sous marin et pense que le Santa Cruz subit une attaque en règle de la part des franco-anglais.

Le capitaine du San Luis qui à réussit pendant que tout le monde se focalisé sur son confrère à placé à portée de tir du HMS Scylla (F71) qui est l'arrière de la formation décide de lancer une salve de 8 torpilles SST-4. Une de celles ci arrivent à toucher la poupe et à détoner (des vérifications sur les torpilles ont eu lieu au début des opérations et quelques anomalies - pas toute- réparés), les cloisons étanches mal fixés ne remplissent que partiellement leur rôle et le navire commence à s'enfoncer lentement. 14 machinistes meurent à leur poste.

Pris par surprise, le commandant de La Galissonnière riposte en tirant un Malafon sur le sous marin déjà repéré. Le Santa Cruz qui est arrivé en larguant tout ses leurres à évité la torpille lâché par le Lynx n'a pas le temps de se retourné que la torpille L4 lâché par le Malafon entre dans l'eau à moins d'un mille marin et percute son hélice.

Le Santa Cruz parvient à faire surface et à évacuer 20 de ses 29 membre d'équipage avant de sombrer par le font. Le capitaine, le timonier et des mécaniciens s'étant sacrifié pour maintenir le bateau en surface le maximum de temps permettant cette évacuation.

De son coté, le San Luis en immersion périscopique voyant arrivé les Alizés décide de plonger et d'évacuer la zone avant que les recherches ne s'organisent...

Le Sheffield aide son compatriote et le prend en remorque tandis que La Gallissionére monte la garde et que les avions de lutte ASM traque le San Louis.

Le premier sang à coulé, chacun pensant que l'autre à tirer le premier...


_____________________________________
Articles sur les protagonistes, les photos sont trop grandes :

Le ARA Santa Cruz (S-41) :
* http://es.wikipedia.org/wiki/ARA_Santa_Cruz_%28S-41%29

Le ARA San Luis (S-32) - remarqué sur la photo de l'infobox la disposition des tubes lance torpilles -:
* http://es.wikipedia.org/wiki/ARA_San_Luis_%28S-32%29

Le HMS Scylla (F71) :
* http://en.wikipedia.org/wiki/HMS_Scylla_%28F71%29

La Galissonniere D638 :
* http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Galisso ... %28D638%29

Le HMS Sheffield (D80) :
* http://fr.wikipedia.org/wiki/HMS_Sheffield_%28D80%29
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Afficher/Cacher les spoilers
Bonjour,

J'avais lu de très bonnes critiques, entre autres celle de Nox un peu au dessus qui a mis un 10, et je cherchais un animé sympa pour faire suite à l'excellent "Steins;Gate". Je vais me placer à contre-courant des posts précédents, car je n'ai pas du tout adhéré à "Aoki Hagane no Arpeggio".

D'abord, j'ai trouvé que les personnages n'étaient pas attachants. Les personnages de l'équipage du 401 ne sont là que pour décorer, leur rôle se limite à quelques répliques, rien de plus. (De toutes façons, les navires du brouillard n'ont à la base pas besoin d'équipage). Le capitaine, Chihaya Gunzou, n'est pas non plus vraiment expressif. Tellement peu d'ailleurs qu'il aurait fait un bon modèle mental du brouillard !

En parlant des modèles mentaux du brouillard, c'est tout l'inverse. Mis à part Iona (401) qui reste relativement inexpressive, ce qui semble plutôt normal puisqu'à la base il s'agit d'un programme dépourvu d'émotions, pour les autres c'est du grand n'importe quoi : Ca se dispute, ça pleure, Takao nous joue la vierge éffarouchée à chaque fois que "son" Chihaya Gunzou pose les yeux sur elle ou lui adresse la parole, l'hystérique Hyuuga a des attitudes absolument grotesques dès que quelqu'un parle d'Ilona (ah oui, on a bien sûr droit à l'attirance fille-fille habituelle, ENCORE), ça prend des décisions impulsivement... Bref, ces armes dépourvues d'émotion paraissent bien humaines. L'émulation humaine est d'ailleurs tellement poussée qu'après avoir subi une grosse attaque, les modèles mentaux peuvent même se retrouver dans les pommes (!).

Graphiquement, tout est en image de synthèse. Le rendu n'est pas moche, loin de là, mais il y a quelque chose de dérangeant au niveau des persos et qui m'a gêné du début à la fin. Un côté trop "rigide" d'une part, et surtout le côté très statique des visages quand on est en gros plan d'autre part. En tous cas on sent bien qu'on est en 3D tout le temps, c'est un peu dommage.

Pour le fan service, vous serez servi, il y en a à gogo. Les modèles mentaux, en plus d'avoir des représentations féminines, ne portent pas des uniformes militaires comme on pourrait s'y attendre (le "code le l'amirauté" semble plutôt rigide), mais plutôt du court et/ou collant. On a même une fois droit une fois à un changement d'uniforme digne d'un magical girl.

Au niveau de l'histoire, l'introduction est bien fichue. Ensuite, ben... le scénario n'est pas bien épais. L'histoire avance doucement, régulièrement entrecoupée de batailles que je n'ai jamais trouvées vraiment prenantes. Il y a bien quelques rebondissements, mais rien qui m'ait laissé bouche bée. Pourtant il y avait de bonnes idées, comme méler un peu de politique à tout ça par exemple. Sauf qu'après une première rencontre, cet aspect se limite à quelques coups de téléphone sans grand intérêt.

L'opening est plutôt pas mal, bien dans l'ambiance de la série. Il y a plusieurs endings différents, tous dans le même style, que j'ai skippés (parce qu'un peu mous du genou).



En conclusion, un petit 5/10 pour moi. Pas moins parce que malgré tout l'animé se regarde facilement, mais pas plus car ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Clément.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Afficher/Cacher les spoilers
L'oeuvre d'origine est toujours en cours d'édition selon des sites en anglais comme indiqué dans un de mes messages précédent.

La série ne compte que les premiers volumes. L'historique mit en ligne laisse penser à un programme d'armement développer depuis le début du siècle au moins, voir des dernières années de la guerre froide avec les torpilles à super cavitation , il ne s'agit pas de ET, et l'on peut imaginer que les développeurs soient simplement libidineux pour que leurs créations soient des jolies poupées :kglinse:

D'après ce que j'ai lu sur le père du héros :
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Afficher/Cacher les spoilers
Un anime sympa, à défaut d'être original, cependant j'apprécie le Fan-Service restreint de cet anime, sans étalage de Seins et de petis nuages pour cacher les parties intimes!
Une histoire qui rappelle assez le monde de Kantai-Collection (un jeu de cartes pervers où les navires sont de belles jeunes filles *eyerolls*), mais qui suit une ligne droite, sans franchement de rebondissement majeur, Ce qui ne me déplait pas, en 12 épisode, il y a autant d'histoire que dans un anime de 24 où on a des épisode FILLERS à partir du numéro 12.
Donc court mais direct.

Les musiques ne sont cassent pas trois pattes à un canard, mais collent bien au contexte de l'anime.
On notera la présence de groupes de chant Epiques dans certaines scènes (hue hue hue j'adore ça)

Pour l'animation... Bon, je ne suis pas fan des animes full CGI, mais on s'y habitue. Et puis c'est tout l'anime qui est comme ça, et non pas quelques scènes que les graphistes avaient la flemme de faire, ici, c'est un parti-pris.
L'avantage, c'est que les CGI (computer generated images) permettent par un simple copier-coller d'ajouter un navire de guerre dans le décor, sans faire de fautes de dessin. Mais donner des expressions aux personnages devient plus dur en contre-partie, c'est pour ça que beaucoup d'animes mélangent CGI et Dessin. Ce que je ne supporte pas!

Les perso sont ... *Kof Kof* ben déja on va dire que y'a des persos, mais on ne leurs donne aucune profondeur ni backstory :/

L'avis du tankiste:
Un truc sympa, bien ficelé, mais on regrette le manque absolu d'info sur les personnages. Cependant, le reste est plaisant, et on ne s'éternise pas.
8/10 ICH MAG HAHA!


[quote="amateur d'aéroplanes"]L'oeuvre d'origine est toujours en cours d'édition selon des sites en anglais comme indiqué dans un de mes messages précédent.

La série ne compte que les premiers volumes. L'historique mit en ligne laisse penser à un programme d'armement développer depuis le début du siècle au moins, voir des dernières années de la guerre froide avec les torpilles à super cavitation , il ne s'agit pas de ET, et l'on peut imaginer que les développeurs soient simplement libidineux pour que leurs créations soient des jolies poupées :kglinse:

D'après ce que j'ai lu sur le père du héros : [/quote]
Mmmh, c'est étrange que la suite en anime soit finie avant les origines en Manga non? Tha-Fack? C'est sans-doute lié au système de financement japonnais pour les mangas.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Ce n'est pas et de loin la première série animée créer avant que l'oeuvre d'origine soit terminer :mrgreen:

Hellsing, Full Métal Alchimist sont deux séries célèbres par exemple, les premières étant sorties alors que les BD étaient en cours de parution avec des fins totalement différentes de celles-ci au final :!:

Pour les torpilles a super cavitation, même si elles sont ultra-rapide, cela n'est pas l'arme absolue vue que l'on ne peut les diriger et les premiers modèles étaient a courte portée. C'est surtout une arme d'autodéfense ou valable contre les navires civils. Leur technologie datant de plus de 20 ans n'est plus vraiment confidentielle, la Chine et même le Canada en ont acheté aux russes et une firme allemande a déclarer il y a 5 ans environ avoir développer une torpille équivalente.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
"je pense que la licence vient d'être racheter par crunchyroll.... et le premier film est-il finalement sorti ? merci d'avance :p" bref, j'avais dit ça, je le retire ( les erreurs de jeunesse x) )
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Avant de dire quoique ce soit et balancer n'importe quel info donne un lien pour prouver ce que tu dit s'il te plait.
Films Arpeggio of Blue Steel
Concernant des films sur cette série, il y a en même 2 prévu !

Le premier est sorti le 3 juillet et le second annoncé en octobre :

http://adala-news.fr/2015/07/le-film-an ... ser-video/
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Bonjour,

+1 pour Clément.

5/10.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
On à déjà plusieurs animés qui sont dans le même cas assez célèbres comme indiqué dans plusieurs fils du forum :) L'animé Hellsing sorti en 2001 et la première série Full Metal Alchimist :mrgreen:
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Moi qui adore les films de guerre avec des bateaux et sous marins j'ai maté celui la d'une traite et bon c'est sur que je me demande toujours ce qu'est le brouillard exactement;Et ce code de l'amirauté m'a l'air assez rigide pour avoir ete fait par des humains.D'ailleurs je serais pas surpris ci toutes les louloutes avaient pas ete crées par des humains,ce fait ne faisant pas partie ou ayant eté effacé de leur memoire.
Je viens de voir les trailers des films,mon dieu que c'est laid,surtout ceux du second.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Le premier film est déjà disponible sur Anime Ultime, le second : Arpeggio of Blue Steel -Ars Nova Cadenza- est sortie au Japon en octobre dernier et ne semble pas encore était traduit en français.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Je l'ai regardé la nuit passée. Si j'étais sceptique quand à la qualité après avoir lu le synopsis, j'ai été, en faite, agréablement surpris.

Je ne suis généralement pas fan des scénarios ou l'humanité est en danger à cause "d'envahisseurs" quelconques. La raison est que souvent cela contient du contenu "mécha" (j'aime pas les mécha) et/ou les seules personnes pouvant "combattre" sont des gamines/femmes. Cela n'a rien de sexiste, je vous rassure. Juste que la plupart du temps on nous explique pas pourquoi seules des femmes peuvent piloter les mécha OU les explication sont ultra vague... Voir même, eux-même ne savent pas pourquoi seules les femmes peuvent les utiliser... (pour moi, c'est un aveu de manque d'imagination [dans le meilleur des cas] et/ou un aveu de vouloir faire du fan service à gogo [dans le pire des cas])

Heureusement, Arpeggio of Blue Steel ne tombe pas trop dans ce "cliché". Je ne considère pas les navires de cet anime comme des "mécha". (même si sur le fond, ça l'est un peu ^^) Et ici, l'explication de pourquoi les navires ont des modèles mentaux féminin est on ne peut plus logique quand on y réfléchit. Comme quoi, pas besoin d'aller chercher une explication ultra complexe pour rendre le truc crédible. ^^ Et vu qu'il n'y a quasi aucun fan-service, cela ne fait que rendre encore plus cohérent l'explication. S'il y avait eu du fan-service a gogo, l'explication n'aurait été qu'une justification au fan-service. Ici, ce n'est donc pas le cas. C'est une vraie explication et j'en suis heureux. D'autre part, ici c'est pas les "héros" qui sont des "femmes" mais les "méchants" et ça, c'est cool qu'ils aient été à contre-courant. (même si elles vont changer de camp ==> ils ont par contre pas évité ce "cliché" de la "méchante" qui retourne sa veste après s'être fait battre par le héro ==> au moins ils les ont pas toutes faites tombées amoureuses du héro [1 seule sur 6 en comptant Iona dans le lot] et ont donc éviter le cliché du "harem" ==> franchement, cette série navigue très bien sans toucher trop les récif du cliché).

Quand j'y repense, cette série me fait penser un peu a (désolé si je dis un truc d'hérétique) Battlestar galactica. Sur le scénario de base, cela y ressemble assez, si ce n'est que ça se passe pas dans l'espace mais sur Terre, dans/sur nos océans. Je ne peut m'empêcher de comparer les modèle mentaux aux Cylons. En faite, j'ai l'impression que l'histoire est un peu une dystopie/contre-utopie de battlestar galactica. Ce n'est ni le bon endroit, ni la bonne époque, les personnage agissent a contre-courant des personnages de battlestar galactica mais le "speech" de base y est assez similaire. En tout cas, j'ai trouvé ça assez intéressant. ^^

Il y a cependant un petit problème. Le héro. Il est plus ou moins charismatique, c'est trop ça le problème. Le problème c'est ça façon de penser au niveau de l'arme qu'il transporte jusqu'au USA... D'où lui vient cette conviction que cette arme forcera l'homme et le Brouillard à entamer des "pour parler" et vivre en "harmonie" ??? Dites-moi, dans quel pu**** d'univers, quand tu armes l'homme, il engage des pour parler??? Si il donne l'arme, tu peux être sur qu'après l'avoir produite en masse, il vont massacré le Brouillard jusqu'au dernier navire (I-401 compris) pour redevenir les "maitres" de la planète. L'homme moyen ne sait pas partager. Si tu l'arme, même si il ne possède que l'équivalent de la puissante de l'ennemis, il tentera sa chance! La façon de penser du héro est beaucoup trop utopique. Il réfléchis comme un enfant... (et en soit, c'est pas un mal de réfléchir comme un enfant ==> leur innocence fait qu'ils pensent et parlent de façon beaucoup plus sage que la plupart des adultes [les enfants sont des exemple de sagesse que les adultes devrait imiter et non l'inverse ==> je le pense sincèrement] ==> mais le problème c'est que dans le monde, c'est les "adultes" qui dirigent ==> donc sa façon de penser va se révéler fausse et il se rendra compte que c'est arme est une arme a double tranchant et qu'il risque d'échanger les "tyrans" actuelle par d'autres).
Second film en VOSTA
@ Keikeken, tu à bien résumé la série, mais notre héros est plus ''malin'' que cela. Je vous laisse découvrir le film avec 40 minutes d'inédit pour savoir comment il se débrouille avec l'arme corrosive :mrgreen:

http://www.anime-ultime.net/file-0-1/49 ... m-1-vostfr

Le problème est qu'il y a un très gros rebondissement à la fin de ce film et que le second terminant l'histoire n'est pas encore sorti sur Anime Ultime en VOSTF; Je viens de le trouvé à l'instant en VOSTA sur YouTube - version pirate à priori - et m'est le titre en nippon pour ceux que cela intéresse :

??? ????????? ????????? Cadenza
Sabotage sur Nautiljon
En allant sur sur Nautiljon, je suis resté estomaqué par les fiches qu'ont étaient écrites sur les croiseurs lourds et cuirassés de la Flotte du Brouillard (Oo)

Bref, catalogués comme simples destroyers, et refus de correction de la part de la personne en charge et blocage des commentaires, alors que dans le générique, les spécifications des modèles mentaux sont écrites en couleurs :k¬.¬:

Exemple :

http://www.nautiljon.com/persos/aoki+ha ... %BBga.html

Hyûga est le premier vaisseau qui sera coulé par Gunzô et son équipage.
Il s'agit d'un vaisseau de type destroyer.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Tu ne sera pas déçu je pense , le capitaine a un très bon charisme je trouve






__________________________________________________________________________________________________
Imprimante 3D | Produits dentaires
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
J'ai repéré le manga en VF dont deux personnes ont traduit jusqu'au tome 6. Celui-ci diverge profondément de l'animé comme indiqué plus haut.
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
bon, qu'avons nous là, de gros méchants qui débarquent et commencent une invasion .. le papa du héros intervient alors et débute un dialogue avec les gros méchants qui pour communiquer crée des IA et ... attendre la fin de l'histoire pour en savoir plus
attention spoiler ici et là
Des années plus tard, les gros méchants ont prit le contrôle des mer sans sérieuses oppositions et maintiennent leur position sans trop se préoccuper des pauvres humains sinon pour tirer a vue quand ils sortent de leurs réserves ( comprendre, les continents )
Et hop, le héros touche un navire ennemi sois disant capturé et le voila désormais promu capitaine du navire. Plus tard ses camarades de promotion deviendront son équipage. A noter, le héros et sa clique ont a priori tout plus d'une vingtaine d'année, ça change et se ressent dans la manière d'aborder certains sujets.
Et l'histoire commence et se révèle petit à petit.
L'IA du navire du héros dénommée Iona ne sait pas pourquoi elle est là, elle sait juste qu'a la sortie d'une bataille ou le père du héros aurait prit part, elle a reçu un ordre et décide de s'y tenir, servir le héros. pourquoi, comment, aucunes idées. Si on doit la qualifier, se serait "sans expérience", une ia toute neuve sans réel vécu dont le comportement changera petit a petit au fur et a mesure qu'elle en gagnera au travers des diverses rencontres conversations et combats quelle mènera et c'est là que l'animé devient intéressant a mon sens, car il ne s'agit pas de suivre des gamins qui grandissent comme pour la majorité de l'animation jap & manga mais bien des IA qui grandissent.
Notre héros a un grand projet d'avenir, parvenir a faire la paix avec les grands méchants, et le voila désormais capitaine d'un sous marin de poche de la flotte des grand méchants dont la technologie est sans commune mesure avec celle des pauvres humains sans défenses.
On a ensuite affaire a un peu de politique façon chacun pour soi car mon idée est la meilleure de la part des gouvernements qu'on nous présente et on commence a en apprendre un peu plus sur les grands méchants. Des navires a priori spatiaux a l'origine, mais ayant copié le physique des navires terrestres. On s'attend donc a croiser a un moment ou l'autre le mythique Yamato et oui il viendra faire coucou. Ces navires ont une IA embarquée .. qui ne sait même pas pourquoi elle est là. C'est une question de la part des IA revenant très souvent au cours de l'animé. Crée elles ne savent pourquoi ni dans quelles buts peu après leur arrivés sur Terre. Alors elles obéissent aux ordres et se posent pleins de questions. C'est là dessus qu'arrive le héros, il me semble une dizaine d'années plus tard, un rien charismatique, mais surtout sachant toujours prendre les IA par surprise là ou elles ne l'attendent pas. On a droit a de jolis combats avec pleins de lumières partout et des situation typique d'un film de sous marins avec éternuement intempestif ou crayon qui tombe par terre déclenchant un écho sonar. Puis les IA Ennemis commencent a se demander si leur seul présence ne rend pas leur camp plus faible pour tout un tas de raisons bien expliquée dans l'anim et petit a petit finissent toutes par se rendre aux arguments du héros.

plus haut quelqu'un parlait de la naïveté du héros qui livrait une arme en pensant emmener ainsi un statu quo mais en fait c'est plus complexe que cela.
Dans l'histoire, le japon charge le héros de transporter un proto de nouvel ogive rivalisant avec celles de l'ennemi, aux usa, a priori dernier pays possédant encore la capacité industrielle pour une production en masse. Mais le héros a son propre agenda et grosso modo entend imposer un dialogue entre les deux parties en donnant certes l'ogive pour la dupliquer, mais sans fournir les moyens de l'activer sauf en cas d'extrêmes urgence défensive. De cette manière, l'équilibre est ramené entre les forces en présence mais ça, c'est à la toute fin que c'est explicité.

un anime bien plaisant a regarder qui sort un peu des sentiers battus ce qui n'est pas désagréable.

edit : pardon pour la formulation "sous marin de poche", je disais ça en pensant a la différence de puissance de frappe entre le sous marin et ses adversaires
=> au final, pour quasi chaque bataille, le héros est désavantagé dés le début et c'est sa réflexion et ses tactiques qui compense ce désavantage jusqu'à lui donner la victoire
Re: [Episode] Arpeggio of Blue Steel
Afficher/Cacher les spoilers
Le I-400 ne peut être considéré comme un sous-marins de poche :eek: C'est le plus grand bateau de ce type construit durant la seconde guerre mondiale :k^^>>:

Comme indiqué dans mon message précédent, une partie du manga a était traduit et disponible entre autre sur Japscan (je m'est ce site qui a mauvaise réputation car celui de l'équipe qui l'a traduit est fermé).

Attention, spoil sur l'origine du Brouillard avec beaucoup de spéculations personnelles :

Les IA se sont mis à avoir des formes humaines très récemment car elles se sont aperçu qu'elles ont gagné seulement par la force brute, les capitaines humains étant bien meilleur au niveau tactique et elles voulez acquérir ses qualités.

Le Yamato et le I-400 sont les premiers modèles mentaux a acquérir des corps humains. La meilleure élève de l'académie navale japonaise qui était l'amie de notre jeune héros et a officiellement péri dans un incendie sans laisser de traces avant que le I-400 ne se réveille a la même tête que le modèle mental du Yamato...étrange n'est t'il pas...

Je ne résume pas les 7 tomes disponibles mais le père du héros et son équipage travaille dans l'Atlantique pour une faction de la flotte du brouillard, l'Europe est en guerre civile généralisé et un Uboat du brouillard a aussi un équipage humains et affronte le I400.