Publicité :
Recherche

Asura vostfr

Film (01/01) :

Asura


Synopsis:
Dans le Japon médiéval plongé dans la famine et la guerre, un jeune enfant lutte pour survivre. Son combat commence lorsque sa mère, affamée, essaye de le manger.

-Asobu no Fansub-

TITRE ORIGINAL : Asura
ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
STUDIOS : [TôEI ANIMATION] [ASURA PRODUCTION COMMITTEE]
GENRES : [DRAME] [HISTORIQUE]
AUTEUR : [AKIYAMA GEORGE]
TYPE & DURÉE : 1 FILM 75 mins


Source: Animeka



Date Fansub Uploader Lien
13/04/13 asura 01 vostfr HD Asobu no Fansub mangakam Télécharger - Stream


Asura Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (7) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Film] Asura
Afficher/Cacher les spoilers
Un film superbe. J'avais raison d'être content qu'aucune société cupide n'ait acheté les droits.


- L'action se situe à l'époque Heian. Les gens de l'époque portaient des tenus codifiées par les lois somptuaires émises par Heian-kyô (actuelle Kyôtô), inspirées de la Chine Impériale (dynastie Tang si je me souviens bien). Par la suite, le port des bonnets fut globalement abandonnés par les roturiers, mais l'utilisation de chignon resta courante. Les bonnets et chapeaux restèrent d'usage pour certaines tenues formelles, en particulier chez les guerriers. Par exemple, lors d'une rencontre diplomatique ou quand il recevait un aristocrate chez lui, un samouraï de l'époque Sengoku était sensé porter un type de kimono adapté à son rang à la Cour Impériale, incluant un chapeau ou bonnet approprié.


- Le moine bouddhiste appartient au courant amidiste (probablement le "Jodo shin shu", la secte de la Terre Pure). Ce courant était populaire car sa liturgie est simple, en récitant "Namu Amida-butsu" (Loué soit le bouddha Amida) on purifie son mauvais karma pour renaître dans la Terre Pure, le Paradis de l'Ouest où prêche Amida. Avec une vie difficile, cette forme de Bouddhisme donnait de l'espoir aux gens pour l'Après-Vie. Le moine agit, comme on le voit, de façon rude mais sobre, sans excès, pour "soigner" la folie et l'ignorance du gosse. A son contact il découvre ainsi la compassion de bouddha, et pour s'en rapprocher, cherche le contact avec les humains, et la douceur de leur mode de vie.


- Ashura (ou Shura, ou encore "Asura" pour le terme sanskrit) est un terme bouddhiste qui renvoie aux six voies de réincarnation (Rikudô), sur les six c'est le second plus élevé après "Tenjô", le paradis des dieux (les "Deva" de l'hindouisme, "Ten" en japonais). Les êtres de Shura sont considérés comme des dieux déchus ou des démons belliqueux, ce sont globalement les meilleurs guerriers. On dit aussi que les êtres qui se réincarnent dans ce monde sont en conflit perpétuel, une fois vaincus ils se relèvent pour continuer le combat. Les Shura peuvent se battre pour tout un tas de raison, plus ou moins bonnes ou mauvaises, mais en gros ça reste un "enfer de la guerre".


- Je trouve le titre assez mal choisi, dans la mesure où l'ambiance du film relève plus de "Gaki", le monde de la faim (le second plus bas sur les six). Sa mère en particulier arrête pas de parler de bouffer. Par la suite, il évolue vers le troisième monde inférieur, celui de Chikusho, le monde animal. Juste après les animaux vient "Ningen", le monde des humains, il s'écrit avec des kanji signifiant "humain" (nin, jin, hito) et "Gen" (qui renvoie à la notion d'interstices ou d'espace(s)), en d'autres termes "Ningen" ne signifie pas que l'on appartient à la "Race Humaine" (Jinrui), mais que l'on est plus ou moins intégré à la société humaine (Ningen Shakai), que les modes de pensées et de vie correspondent. Le "Hito dé nashi" semble signifier "en dehors de hito", soit "inhumain". Intéressant non, cet aspect psychologique et anthropologique pré-moderne ? C'est par ce que le bouddhisme a préservé une part de ce que la philosophie était AVANT, dans l'Antiquité, quand les types des Lumières n'étaient pas là pour faire leurs catégories, et que l'Humanisme était l'objectif de la civilisation (maintenant, l'objectif c'est la marge de profit capitalistique (Oo) ).




Alors, pourquoi le moine l'a t-il appelé Ashura ? Ici, il fait office de "Kaimyô", un nom de conversion au bouddhisme. Symboliquement, c'est un voeux représentant l'aspiration à une forme d'existence plus élevée et à une pratique supérieure du bouddhisme. C'est aussi le symbole de la domination qu'il exerce sur la plupart des êtres inférieurs (humains, animaux, affamés et damnés) qu'il a été amené à rencontré, toujours en étant dans la position du chasseur.


- "Jitô" est un titre de collecteur d'impôt. A l'époque, comme en Europe, c'était surtout du pillage organisé. Par la suite, les Jitô ont morflé et la position a évolué de plus en plus vers l'aristocratie terrienne, mais ça restait un rôle de bas niveau, loin en dessous des gouverneurs civils (kuni no kami) et militaires (shugo). C'est une des bases sur laquelle fût fondée la caste samouraï.


- "Katsu !" (le cri martial du moine) : certains arts martiaux japonais utilisent le kotodama, le pouvoir des cinquante syllabes existants en japonais. Miyamoto Musashi explique l'usage de Katsu & Tôtsu en fonction de certaines situations et coupes. Katsu est aussi un homonyme du japonais pour victoire. Wikipedia contient aussi un article sur le Kotodama.


- Voleur de chevaux : à l'époque, la vie d'un cheval valait bien plus que celle d'un homme. Mais en temps de guerre, les soldats affamés n'hésitaient pas longtemps à tuer leurs chevaux pour survivre.
Re: [Film] Asura
Afficher/Cacher les spoilers
Film que je recommande vraiment, pour les gens qui aiment les drames ! Une découverte qui sans vouloir être vulgaire, m'as laisser sur le cul ! Des graphismes vraiment spéciaux, mais au fil du film on apprends a s'y habituer, et même les apprécier.

Re: [Film] Asura
Un chara disgnin original pour
une histoire génial
pour un tout a voir !

Comme quoi pas besoins de manger 5 fruit et légume par jours pour être en forme ,
et différentier la viande de cheval de celle du beauf ou d'une autre viande et comme m vachement pratique ^^
Re: [Film] Asura
les graphique sont bizarre mais ont s'habitue sinon le film est juste excellent je conseil vivement !
Re: [Film] Asura
L'histoire d'un petit garçon qui nait dans les décombres fumantes d'une ville tout juste ravagée par les flammes. Les temps sont rudes, les gens en proie à la famine, la mère du nouveau né n'échappe pas à cette règle, elle est tellement affamée qu'elle en vient à manger des cadavres humains et songe même à s'en prendre à son propre enfant.
Huit ans plus tard, la situation n'est guère plus enviable pour notre héros qui ère seul sur les routes ; il se comporte comme une bête et pratique le canibalisme pour survivre. Mais il va croiser sur son chemin des personnes qui vont tenter de l'aider en réveillant la part d'humanité qui sommeille en lui...

Voilà le synopsys de départ d'un film assez touchant car il retranscrit à merveille les conditions de vie trés dures de la majorité des populations agraires japonaises au moyen age. La plupart sont des paysans appartenant à un seigneur auquel ils doivent verser un impot important et fournir un travail arrassant dans les champs jusqu'à la fin de leur vie ; ils sont aussi complètement dépendant des conditions climatiques car on le voit bien que la moindre catastrophe naturel perturbe les récoltes et entraine des famines qui ont des répercutions catastrophiques sur la population.
Mais c'est aussi et surtout un récit qui dépeind avec brio l'acharnement à survivre d'un petit être abandonné de tous dans un monde des plus cruel ainsi que son évolution chaotique pour passer du stade de bête à celui d'humain normal.
Le design quand à lui est assez atypique mais de bonne qualité.

Bref, un film assez poignant et entrainant qui dépeint les premières années de souffrance d'un jeune homme qui semble être né au mauvais endroit au mauvais moment.
Pas indispensable mais vraiment bien foutu, donc à voir au moins une fois.
note : 8/10

Merci à l'équipe d'anime ultime pour ce film
Re: [Film] Asura
C'est vrai que les graphismes m'ont un peu surpris au début, mais je m'y suis vite fait...
Sinon, zébulon a tout dit, je n'ai rien d'autre à y ajouter...

Ce n'est pas un film qui fait rire, mais je le conseille tout de même !!! :ko.o:
Re: [Film] Asura
Rien a redire aux commentaires plus haut, j'ajouterais juste que c'est de mon point de vue quasiment un incontournable de la japanimation a voir au moins une fois a condition d'avoir l'estomac bien accroché, pas de bisounours ni de pikachu souriant par ici.
A noter la doubleuse d'asura à la voix inimitable dont les cris sont devenus légendaires sur une autre franchise. Si vous êtes né dans les 80 vous l'avez forcement entendu dans maints rôles (masako nozawa)