Publicité :
Recherche

Kokoro Connect ost

OST (06) :

Kokoro-Connect


Synopsis :

Cette histoire se déroule principalement dans le lycée Yamahoshi, où l'on suit la vie de cinq amis : Taichi, Iori, Inaban, Yui et Yoshifumi. Ils décident de créer ensemble le club de société culturelle des étudiants après avoir été dans l'impossibilité de rejoindre le club qu'ils souhaitaient. Tout allait bien jusqu'à ce qu'un phénomène peu commun va chambouler la vie de ces lycéens : leur esprits vont commencer à momentanément changer de corps entre eux. Pourquoi leur arrive-t-il cela? Qui se cache derrière ce phénomène?

TITRE ORIGINAL : Kokoro Connect
ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
STUDIO : [SILVER LINK]
GENRE : [COMéDIE]
AUTEUR : [SADANATSU ANDA]
TYPE & DURÉE : 17 EPS 25 mins


Source : AnimeKa


Note : Version Blu-ray par la VocaMiku-Fansub


Date Titre Uploader Taille Lien
16/03/13 05 ED 1, ED 2, ED 3 et ED 4 Andalex 36.46 mo Télécharger


Date Titre Uploader Taille Lien
18/11/12 01 Kokoro Connect OP Paradigm mecanotox 70.95 mo Lire - Télécharger
18/11/12 02 OST mecanotox 67.95 mo Lire - Télécharger
11/03/13 03 OST 2 Andalex 104.91 mo Lire - Télécharger
11/03/13 04 OST 3 Andalex 225.52 mo Lire - Télécharger
14/04/13 06 OST 4 mecanotox 100.81 mo Lire - Télécharger


Commentaire (1) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [OST] Kokoro Connect
Un animé extrêmement émouvant accompagné d'une bande originale légère qui vous transporte à travers les dénouements !
Un premier (voir la suite) opening assez sympathique, insuffisamment démarqué mais un chant très agréable.
Dès les premières secondes, on écoutera l'air qui vous aidera à vous accrocher à l'animé, un début et surtout un réveil enchanteur qui vous réserve un premier quart des épisodes considérablement bien scénarisé.
En parlant de cela, chaque quartier de la série est équipé d'un album, donc d'un opening et d'un ending tout deux différents.

Généralisons. La musique est en majorité ambiante et celles qui donnent le ton de l'épisode précisent les sentiments des personnages en les transmettant au spectateur (ou à l'écouteur) grâce à des mélodies mélancoliques, lentes ou à ton grave jouées par le piano ou la guitare, principalement. Les artistes de chaque quartier ont accompli leur travail. Mais l'OST n'est finalement pas totalement notable, exceptions faites dans mon commentaire et dans les quelques morceaux de piano mélodieux que comprennent les albums.

Note : 3.5 / 5