Publicité :
Recherche

Maria-sama ga Miteru 3rd OAV [Saison 3] vostfr

OAV (05/05) :

Maria-sama-ga-Miteru-3rd-OAV-Saison-3


5 petites histoires indépendantes les unes des autres plus centrées sur les personnages de Yumi et Sachiko.

TITRE ORIGINAL : Maria-sama ga Miteru 3rd Series
ANNÉES DE PRODUCTION : 2006 - 2007
STUDIO : [STUDIO DEEN]
GENRES : [DRAME] [SHôJO-AI]
AUTEUR : [KONNO OYUKI]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 5 OAV 50 mins


Source: Animeka


Date Fansub Uploader Lien
19/05/14 maria-sama ga miteru 3rd oav [saison 3] 01 vostfr HQ FinalFan-Sub mangakam Télécharger - Stream
19/05/14 maria-sama ga miteru 3rd oav [saison 3] 02 vostfr HQ FinalFan-Sub mangakam Télécharger - Stream
19/05/14 maria-sama ga miteru 3rd oav [saison 3] 03 vostfr HQ FinalFan-Sub mangakam Télécharger - Stream
19/05/14 maria-sama ga miteru 3rd oav [saison 3] 04 vostfr HQ FinalFan-Sub mangakam Télécharger - Stream
19/05/14 maria-sama ga miteru 3rd oav [saison 3] 05 vostfr HQ FinalFan-Sub mangakam Télécharger - Stream


Maria-sama ga Miteru 3rd OAV [Saison 3] Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (2) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [OAV] Maria-sama ga Miteru OAV
Pour moi la moins bonne saison de cette série et cela pour deux raisons. D'abord le format OAV de 50 min ne me convient guère je trouve ça trop long ; ensuite nous avons affaire à une troisième saison que je qualifierai de transitive puisqu'elle ne fait quasiment pas évoluer les relations entre les personnages ni la trame générale de l'histoire, du coup certains épisodes se révèlent clairement dispensables.

Une saison que j'ai trouvé en petite forme donc, et qui souffre un peu d'un manque d'inspiration de la part des auteurs
note 6.5/10

Merci à l'équipe d'anime ultime qui m'a permit de découvrir cette série
Re: [OAV] Maria-sama ga Miteru OAV
Maria sama saison 3, cette fois ci sous forme de 5 OAV d’une 50aine de minutes chacune. Toutefois, malgré le terme d’OAV, il s’agit ni plus ni moins que de la suite directe de la saison 2, mais qui, cette fois-ci, va traiter presque exclusivement de la relation entre Yumi et Sachiko, soit de manière directe, soit par l’intermédiaire du contexte ou d’autres personnages.

Pour bien comprendre, il faut savoir que la série animée dans son ensemble reprend plus ou moins dans l’ordre les différents chapitres du roman. Ainsi, si certains passages de l’œuvre sont traités, d’autres ne le sont pas. Il en va de même pour certains traits caractéristiques de quelques protagonistes. Dans l’ensemble, cela ne porte nullement préjudice à la compréhension de l’histoire, mais il est vrai que certains éléments, non précisés dans la série animée, laissent quelques blancs si on veut vraiment comprendre ce qui relie les personnages entre eux, notamment pour Sachiko et Suguru, son cousin et fiancé.

Alors quel est l’intérêt de ces OAV ? Outre le fait qu’il s’agisse de la saison 3, ils sont l’exacte représentation d’une partie de l’œuvre originale et cela, à la ligne près. C’est notamment pour cela que ces épisodes disposent d’un format de 50 minutes. De plus, ils permettent d’approfondir comme je le disais, le lien de sororité qui unie Yumi et Sachiko, mais aussi, de développer ce que vont devenir certaines futures relations. C’est aussi l’occasion de porter un nouveau regard sur les protagonistes masculins de la série tel que Yuki le frère de Yumi, de Suguru bien sûr, mais également du conseil des étudiants de Hanaba (lieu où se déroule de spin off Bouddha Watch)

Ainsi, l’intérêt principal de cette saison est de voir comment a évolué le « couple » Yumi/ Sachiko, de ce qui les sépare mais aussi de ce qui les relie. On pourra notamment observer que leur relation attise des jalousie. En réalité, cette saison nous permet de rentrer un peu plus dans l’intimité de ces deux sœurs sans pour autant tout nous livrer sur un plateau, ce que j’apprécie.

Autre intérêt, celui du développement des faiblesses de ces deux jeunes femmes, qui, si cela a été légèrement abordé durant les 2 précédentes saisons, seront plus mises en avant cette fois-ci. Les moments forts en émotions seront bien entendu toujours aussi bien mise en scène, avec ces dialogues lourds de sens, jamais vide, et ô combien réalistes.

Enfin, ces OAV sont également l’occasion de marquer un ton légèrement plus humoristique. Alors certes, ce n’est pas un festival de gags, mais certains passages sont particulièrement drôles, ce que l’on doit surtout à Yoshino et son caractère possessif à l’égard de Rei.

Pour résumé, OAV oblige, l’aspect graphique a été rehaussé. On a droit à des couleurs plus prononcées, une fluidité optimisée et à un vrai travail apporté sur les détails des décors. Le Chara design est toujours le même, mais les Studio DEEN ont une fois de plus sut apporter quelques amélioration notamment au niveau vestimentaires, plus fourni. Enfin, la 5e OAV se passant dans Rome, est un festival pour les mirettes ^^
Au niveau de la bande son, l’OST est toujours aussi réussite, ce n’est plus un secret.
Pour le scénario, comme je le disais, il sert principalement à marquer l’importance du lien qui uni Yumi et Sachiko sans jamais entrer dans les excès ou dans la facilité. Mention spéciale pour le 5e OAV qui, malgré le contexte, nous figure très bien ce que représente Sachiko pour Yumi. De plus, il est l’occasion de retrouver l’une des filles les plus belles de la saga.

En un mot comme en plusieurs, une 3e saison toute aussi marquante et importante que les précédentes.