Publicité :
Recherche

Ultraviolet - Code044 vostfr

Episode (12/12) :

Ultraviolet---Code044


Synopsis :
Tout comme le film, la série met en scène une tueuse de vampire créée par manipulation génétique pour lui apporter des capacités de combat surhumaine afin de lutter contre une armée de vampire.
source : manganimation.net

TITRE ORIGINAL : Ultraviolet : Code044
ANNÉE DE PRODUCTION : 2008
STUDIOS : [TEZUKA PRODUCTION] [SONY PICTURES ENTERTAINMENT, INC.] [MADHOUSE PRODUCTION]
GENRE : [ACTION]
AUTEUR : [WIMMER KURT]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins

Source :
AnimeKa


Date Fansub Uploader Lien
17/04/11 ultraviolet - code044 01 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
17/04/11 ultraviolet - code044 02 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
17/04/11 ultraviolet - code044 03 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
17/04/11 ultraviolet - code044 04 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
17/04/11 ultraviolet - code044 05 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
17/04/11 ultraviolet - code044 06 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
17/04/11 ultraviolet - code044 07 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
19/07/11 ultraviolet - code044 08 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
19/07/11 ultraviolet - code044 09 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
19/07/11 ultraviolet - code044 10 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
27/07/11 ultraviolet - code044 11 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream
26/07/11 ultraviolet - code044 12 vostfr HD Ms-FR mjeff Télécharger - Stream


Ultraviolet - Code044 Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (7) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
ouais, pas vraiment génial et c'est pas vraiment prenant comme histoire. Trop de déjà vus...et c'est trop sérieux. pas pour moi.
Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
D'abord revenons sur le résumé pas vraiment au point.
L'action se situe vers 2142 et il ne s'agit pas de vampires mais de personnes appelées "phages" atteintent d'une maladie et que la société rejette ; afin de les exterminer le gouvernement élève des clones pour exécuter les sales besognes, l'un d'entre eux ne vit que pour son travail de tueuse, infectée par un virus mortel afin d'accroitre à l'extrême son potentiel combatif elle sait qu'elle arrive au crépuscule de sa courte vie et ne souhaite qu'une chose tuer le chef des phages avant de mourir ; seulement une rencontre va l'amener à se remettre en question et risque de bouleverser l'ordre des choses...

Même si le concept du super agent poursuivi par la terre entière n'est pas nouveau, l'ensemble reste bien agréable à suivre. Nous avons affaire à un univers sombre et violent qui plante le décor en deux épisodes seulement et qui développe une histoire simple renfermant beaucoup d'action avec une héroïne qui tranche littéralement dans le vif et disposant d'un arsenal futuriste illimité de dingue, le tout desservit par un design assez spécial mais bien réussi.

Coté négatif comme dans beaucoup de série d'action on notera un gros manque de fluidité lors des combats et puis on vraiment affaire à un super agent insaisissable et indestructible capable de faire face toute seule à n'importe quelle situation critique comme un bataillon entier de marine ou à un hélico de combat, plutot moyen niveau crédibilité ; enfin à propos du scénario, les raisons de certains changements de situations sont un peu tirées par les cheveux et la fin s'avère un peu trop brutale à mon gout.

Bref une série de science fiction assez sympa avec un scénario simple et sans prise de tête bourré d'action ; pas indispensable mais à voir.
note 7.5/10

Merci à l'équipe d'anime ultime qui m'a permit de découvrir cette série
Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
ULTRAVIOLET CODE 044 est l’adaptation en anime du film éponyme réalisé par Kurt Wimmer. Une question vient immédiatement à l’esprit : pourquoi vouloir absolument adapter un film raté (y a pas d’autre mot). Difficile de répondre mais le film ULTRAVIOLET demeure assez ancré dans une «certaine» culture asiatique.

On y retrouve la technique martiale-futuriste du gun-kata inspirée de John Woo (et qui avait fait le succès du très bon EQUILIBRIUM toujours de Kurt Wimmer), les duels à un contre cent propres aux meilleurs chanbara ainsi qu’une imagerie assez typée «anime». Et puis après tout pourquoi pas, hein…surtout que cette fois-ci on n’est plus obligé de se taper les mimiques risibles de Milla Jovovich (et pourtant, c’est une actrice que j’aimais beaucoup dans le 5e élément).
Et…heureuse surprise : Dezaki Osamu, l’un des glorieux responsables de la série COBRA (celle datant des années 80), est en effet le réalisateur de la version animée de ULTRAVIOLET. Ça fait plaisir et surtout ça rassure de voir que le bonhomme en a toujours sous le coude (il réalisera également la nouvelle série animée COBRA en 2010). Techniquement ULTRAVIOLET CODE 044 bénéficie donc des crayonnés de Dezaki, et c’est une réussite. Si l’animation aurait pu être encore plus travaillée, les magnifiques couleurs et les différents effets de lumière (extrêmement présents) rattrapent aisément le tout. A noter qu’aux cotés de Dezaki Osamu, nous retrouvons Sugino Akio au chara-design (CAT’S EYE, COBRA…).
Diffusée par la chaine Animax puis éditée dans la foulée en DVD, la série ULTRAVIOLET a constitué pour ma part la bonne surprise de l’année 2008. Projet bancal au départ (adapter un film aussi foiré que ULTRAVIOLET il faut le vouloir), l’anime de Dezaki se révèle pourtant intéressant à suivre et suffisamment rythmé pour que l’on ait à chaque fois envie de connaître la suite des évènements. Techniquement réussi et doté d’un background crédible, ULTRAVIOLET propose également une héroïne dont le destin intrigue (elle est condamnée) et dont les courbes de danseuse féline subjuguent (oui, elle danse le Milla…).
Donc le spectacle proposé ne révolutionne en rien le monde de l’animation japonaise, mais il rassurera néanmoins les fans de Dezaki sur la bonne santé artistique de ce dernier, et fera passer un agréable moment d’action futuriste à tous ceux qui feront l’effort de suivre Code 044 jusque dans les entrailles de verre et de lumière de Neo Tokyo, la tentaculaire.

En résumé, comme je le disais, sur le plan graphique, c’est le gros point fort de 044. Techniquement fluide et dynamique, c’est surtout la patte artistique qui nous retient, avec ces couleurs très froides et métalliques, renforcée par un souci du détail qui se fait de plus en plus rare aujourd’hui. Personnellement, ça m’a beaucoup rappelé Vampire Hunter D.
Au niveau de l’ost, c’est également de bonne facture, avec des musiques souvent électro. Par contre, l’OP, qui ne fait pas du tout animé pour le coup, mais plutôt comics de haut standing, rend vraiment très bien. L’ending est beaucoup plus sobre, mais tout aussi réussi.
Pour le scénario, on peut dire qu’il est quand même recherché et que le format en 12 épisodes a été correctement utilisé. L’histoire tient la route et on a envie de connaître le fin mot de l’histoire.

Au final, Code 044 est à mon sens un bon animé, qui aura effacé la tâche de son grand frère porté au cinéma.
Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
Tout a fait d'accord avec le commentaire ci dessus de SYFER, merci pour
les infos.Effectivement quand j'ai vu l'anime j'ai ressentit ce coter COBRA;
j'ai vraiment beaucoup aimé l'ambiance,bande song,ect... et surtout l'animation!!!!
Malgré que la fin ma laissé sur ma FAIM? j' espère que vous aller apprécier autant que
moi !!!!
:wheartbeat:
Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
Exactement. Maintenant que je vois le commentaire de ken, je me rends compte que je n'ai jamais posté pour manifester mon appréciation et remercier l'équipe qui a fait la traduction. :kgomen1:

Quand ils s'y mettent sérieusement, les japonais ont le pouvoir de transformer un navet en chef d'œuvre en ajoutant ou retranchant ce qu'il faut.

L'héroïne est super belle aussi, avec la combinaison hime-cut noire et yeux bleus. :ko.o:

Le seul défaut ce sont ces lames bizarres, ils auraient dut lui donner des Nihontô.


[quote]Même si le concept du super agent poursuivi par la terre entière n'est pas nouveau[/quote]
Ouais enfin, dans la mesure où ça se passe dans l'Espace... :kxD:
Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
cet anime est tellement nul et d'ennui profond, adapté d'un film plutôt moyen même si j'ai apprécié le film à cause du fait qu'il soit plein d'effet spéciaux futuristes pas dégueu, dans l'anime on cherche le rapport entre l'anime et le film et on le trouve seulement dans le dernier épisode, ( le rapport se trouve avec daxus et violet ) et on est déçus par cette fin. Alors le synopsis dit n'importe quoi, mais c'est surement pour donner du suspense.
Je doit parler de ces scènes d'actions parce que c'est à cause de ça que j'ai détesté l'anime, comment on peux oser faire de tel scènes sans vie, on voit arriver une vingtaine de soldats, on la voit sortir son sabre futuriste et on se dit ay ! Là ça va péter et puis on revoit une autre image avec des soldats découpé ---> :?: C'est quoi cette blague !! Les scènes d'actions se résument en deux images

Autrement l'histoire est bien, oui un super agent qui trahit et se fait poursuivre c'est du déjà vu et alors ? On aime ça parce que ça cogne (enfin normalement mais pas dans cet anime lol) et puis l'histoire ne se résume pas à ça, il y a plein d'autre paramètres qui donnes de l'intérêts à l'histoire! Bref, un anime qui à un bon scénario, une fin décevante et des scènes d'actions sans vie donc presque inutile

Si l'anime avait eu des scènes d'action mieux travaillé, il aurait été bien, en tout cas je verrai bien cet anime adapté au cinéma dans une trilogie

CONCLUSION: si on à vraiment aucun autre anime à voire, risqué de s'ennuyer dessus mais je ne vous conseil pas note: 06/20 (je met pas zéro à cause de l'histoire, de l’univers et du décor)
Re: [Episode] Ultraviolet - Code044
le scénario de cet animé est très intéressant mais je n'ai pas réussi a accrocher.

Es-ce a cause des dessins ''a l'américaine'' ?
au personnage principal qui est trop inexpressif et semble avoir des yeux de poissons morts la plupart du temps?
Aux montage des images qui montre en triple certaines scènes?
Aux choix du scénario qui occulte des scènes et met en avant d'autres?
au mysticisme que l'on sent dans l'oeuvre?

Je ne peut le dire avec certitude...