Publicité :
Recherche

Souten Kouro vostfr

Episode (26/26) :

Souten-Kouro


Synopsis :

Dans la région de Luoyang vit le jeune Aman, petit fils du chef des 10 Zhongchangshi qui exercent une forte influence sur la politique de l’empire. En grandissant, il apprendra divers arts martiaux et calquera sa pensée sur la philosophie de Confucius. Une fois adulte, ce dernier pris le nom de Cao Cao et dans le dos de son père prépara quelques méfaits, s’entourant en même temps d’une petite troupe de bandits. Lorsque son grand père se retira des affaires, ce fut Zhang Rang qui lui succéda à la tête des Zhongchangshi. Cao Cao voit alors la tragédie s’abattre sur sa vie traçant ainsi sa destinée sur le chemin de la vengeance et de la justice divine.

-Syaoran-

TITRE ORIGINAL : Souten Kouro
ANNÉE DE PRODUCTION : 2009
STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
GENRES : [AVENTURE] [COMBAT & ARTS MART.] [HISTORIQUE]
AUTEURS : [KING GONTA] [YI HAGIN]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins


Source
: AnimeKa


Date Fansub Uploader Lien
08/03/12 souten kouro 01 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 02 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 03 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 04 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 05 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 06 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 07 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 08 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 09 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 10 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 11 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 12 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 13 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 14 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 15 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 16 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 17 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 18 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 19 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 20 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 21 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 22 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 23 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 24 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 25 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream
08/03/12 souten kouro 26 vostfr HD Kaonajimi Fansub mangakam Télécharger - Stream


Souten Kouro Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (7) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Souten Kouro
un style de dessin aussi original qu'agreable a regardé pour une fresque épique grandiose

chaque episode est un petit bijou en lui meme

20/20 :Youpi4:
Re: [Episode] Souten Kouro
De loin mon animé préféré avec Shigurui, Ginga Eiyuu Densetsu & Soukou Kihei Votoms, même si certains passages sont très romancés et différends du roman original. La fin est très incomplète, mais bon... Celle de Shigurui aussi (tant manga qu'animé, hélas).
Re: [Episode] Souten Kouro
J'ai pris plaisir le mois dernier à regardé cet anime basé sur des faits historiques.
Cela ce regarde mais il faut aimer et j'ajouterais qu'il faut aussi se renseigner à côté, cela ne peut pas faire de mal à nos neurones :D
Re: [Episode] Souten Kouro
La critique va être particulièrement sévère parce que, si dans la forme, j’ai trouvé l’animé quasiment irréprochable, dans le fond, Souten Kouro m’a profondément énervé. Si il est claire que l’œuvre adapté du manga Hagin Yi dispose de qualités indéniables, l’animé a vraiment de gros problèmes.

Souten Kouro, c’est la vision d’un auteur qui va nous décrire l’histoire des 3 Royaumes, véritables période charnière dans l’histoire de la Chine qui se situe entre le 2ème et le 3ème siècle après JC. Mais pour la décrire, Hagin Yi va s’inspirer de 2 œuvres majeures : l’une écrite par Chen Shou qui sont les Chroniques des 3 Royaumes et certainement, le recueil le plus proche des faits réels, mais également l’incontournable Romance des Trois Royaumes rédigé par Luo Guanzhong qui préféra écrire un véritable roman, plutôt qu’une simple retranscription de faits réels.

Mais Souten Kouro va surtout se placer du point de vue de Cao Cao, une des figures emblématiques de cette période particulièrement troublée et chaotique. Ainsi, Cao Cao sera le personnage central de l’histoire et on nous comptera comment Cao Cao, de son enfance jusqu’à la création des 3 Royaumes, est devenu l’homme surnomé « le Héros du Chaos ».

Ainsi, on peut reconnaître à l’animé de retracer les grands moments de Cao Cao, que cela soit au niveau des guerres qu’il a mené, ou des intrigues politiques dont il a joué un rôle. On apprend ainsi comment le jeune garçon issu d’une famille privilégiée, à peu à peu, réussit à se faire un nom et a créer le royaume du Wei. Ce qui est également intéressant, c’est d’observer l’entourage de ce seigneur dont quasiment toutes les personnalités ont été représentées : Dian Wei, Xu Zhu, Xiahou Dun etc. D’ailleurs, leurs personnalités disposent d’un bon relief et on reconnaît sans mal qui est qui.

Mais pour moi, Souten Kouro est une œuvre presque raté et cela pour plusieurs raisons. La première, c’est le parti prit beaucoup trop prononcé à l’égard de Cao Cao. Alors soyons claire, j’étais le premier à être content de savoir qu’une œuvre prenait comme « héros » Cao Cao car très souvent, se sont Liu Bei ou la famille Sun qui prennent le beau rôle alors que Cao Cao est dépeint comme le Nobunaga chinois.
Mais, il y a une différence entre embellir un homme et en faire quasiment un être sans le moindre défaut. Et c’est là le premier point qui m’a vraiment déplu : la transformation de la personnalité de Cao Cao.
Dans les récits de Chen et de Luo, Cao Cao est décrit comme un homme d’une intelligence rare, d’un génie militaire exceptionnel, mais surtout, d’une personnalité très complexe. Cao Cao était un homme particulièrement pragmatique, c'est-à-dire qu’en réalité pour lui, tous les moyens étaient bons pour obtenir ce qu’il voulait. Il était surtout un homme dévoré par l’ambition, à tel point que cela le rendit paranoïaque. Un phrase de ce dernier était d’ailleurs « il faut trahir avant d’être trahit », ce qui vous résume bien le personnage ».
Or dans Souten Kouro, non seulement Cao Cao est à la limite de l’être omniscient, il sait tout à l’avance, mais en plus, ce mec n’a peur de rien et est d’une sagesse qui rivalise avec Confucius. Je suis désolé, mais il y a des limites à l’idolâtrie.

Et j’en arrive au deuxième problème de l’animé, la surenchère, qui se fait à 2 niveau. La première, c’est au niveau de la mise en scène. Tout est montré de façon théâtrale dans le but de renforcer le ton du moment montré à l’écran. C’est très bien lorsque c’est fait de temps en temps car ça donne beaucoup de poids à un évènement. Mais dans Souten Kouro, tout est prétexte aux grandes phrases complètements disproportionnées avec de la musique épiques, des gestes dans tous les sens et des plans de caméra en contre plongé. Je suis désolé, mais quand y en a trop, ça fait plus « grand guignolesque » que « intense ». On peut voir ça notamment dans l’épisode 2 qui nous montre le 1er grand amour de Cao Cao, l’épisode est très bien jusqu’à l’arrivé de la fin…Putain…ce dialogue entre Cao Cao et sa bien aimé (qui sont dans une situation impossible) m’a fait pleurer de rire tellement c’est absurde. Tu prends n’importe quel homme, jamais il ne sourira devant ce genre de situation, mais non, Cao Cao est au dessus de ça lui, parce que lui, il est content de voir ce genre de chose. Et tout est comme ça : l’assujettissement des turbans jaunes par Cao Cao a été transformée en véritable bouffonnerie, sans parler du massacre de la province de Xu qui a été remanier pour renforcer le charisme de Cao Cao.

Et là, on arrive au moment où l’animé m’a fait littéralement hurler de colère : le 2e niveau de surenchère. Je pouvais tout passer à Souten Kouro, sauf l’instant où Lu Bu arrive dans l’histoire. Et à partir de cet instant, l’animé, qui se voulait relativement proche de l’histoire, par complètement en couille. Adieu les 3 Royaumes et welcome DBZ. Pour information, Lu Bu dans l’histoire des 3 royaumes est tout simplement, le général le plus doué de sa génération. C’est un virtuose des arts martiaux et un prodige des arts du combat, à pied ou à cheval. Mais dans Souten Kouro, ça, ce n’est pas suffisant, résultat, on transforme un être humain en une espèce de super saiyan sous stéroïde, un monstre qui parle autant qu’une huître et qui gueule comme dans un mégaphone quand il combat. C’est juste ridicule ! L’épisode 22 m’a juste donné envie de brûler Madhouse, qui est pourtant un studio que j’aime beaucoup. Ben oui, Lu Bu était surnommé le général volant, ben je peux vous assurer que dans Souten Kouro, ce n’est plus un surnom. Et bien entendu, Cao Cao arrive à tenir tête à Lu Bu avec le sourire, alors qu’au passage, Guan Yu, Zhang Fei et Liu Bei peinaient tous les 3 ensembles à l’affronter. Ah oui j’oubliais, ce passage n’a pas été fait dans Souten Kouro. Non à la place, on a juste un Liu Bei qui fait le guignolle…Non mais sérieux, l’un des passages les plus intenses de l’histoire des 3 royaumes a été transformé en chiure astrale !

Je ne vais même pas parler du reste du casting en dehors des personnalités du Wei parce que là je deviendrai carrément méchant. Sans déconner, regarder la tronche de Diao Chan ! Elle est censée être la femme la plus belle de Chine ! Ou encore Liu Bei !! Mais ce genre de chose, moi je prends une mitraillette, je tue tout le monde et je me fais harakiri !

En réalité, tout dans Souten Kouro a été fait de telle manière à valoriser au maximum le personnage de Cao Cao, sur tous les plans. Chaque particularité qui faisait le charisme des autres héros des 3 royaumes a été fondue dans ce protagoniste qui pour moi, n’a plus rien de fascinant, mais au contraire, de très énervant.

Bref, côté graphisme, techniquement, l’animé est vraiment pas mal, les combats sont particulièrement intenses, l’animation est fluide, quoiqu’un peu statique par moment, mais dans l’ensemble, c’est dynamique. Par contre, pour ce qui est du plan artistique, c’est difficile. Le chara design est particulier et encore une fois, on voit le parti prit de l’auteur, Cao Cao est sublimé alors que le reste oscille entre le très bon (Sun Jian entre autre) et le difforme (Guan Yu) avec une tête tout petite et le reste du corps imposant. Mais dans l’ensemble, la patte graphique a vraiment quelque chose de personnel et la Chine du 3e siècle a été véritablement réussite avec un nombre de paysage impressionnants et bien détaillés.
Au niveau de la Bande Son, comme je le disais, énormément de musiques épiques, toutes excellentes mais qui malheureusement sont utilisées pour tout et pour rien. En revanche, l’opening est juste cultissime. J’ai rarement ressentis autant d’intensité dans une intro et Dieu que ça en jette !
Pour le scénario, c’est celui des 3 royaumes donc il est bien entendu excellent, mais au-delà de ça, ce qui est vraiment énorme dans Souten Kouro, contrairement à ce que l’on peut croire dans ce que j’ai mis précédemment, c’est la qualité indéniable de l’œuvre dans sa diversité. Non seulement on a l’occasion de voir des manigances politiques, mais surtout elles sont très bien pensées. De même que les batailles qui bénéficient d’un véritable aspect stratégique. Enfin, l’œuvre a une véritable portée philosophique quand on fait abstraction de flot d’absurdités qu’on voit à l’écran. En réalité, il y a une très grande idée confucéenne tout au long de l’histoire ce qui donne une dimension particulièrement intéressante à l’ensemble. De même que bon nombre d’action de Cao Cao sont guidées par les arts militaires du grand Sun Tzu, auteur du célébrissime « L’art de La Guerre ».

Au final, je recommande à tout le monde de regarder Souten Kouro malgré tout ce que j’ai put dire, parce qu’objectivement, elle mérite d’être vu au moins une fois car elle a été véritablement travaillée. Je n’ai pas du tout aimé le parti pris de l’auteur, mais ça ne veut pas dire que l’œuvre était mauvaise bien au contraire. Souten Kouro est clairement au dessus du lot.

Avec le recul, je me dis qu’il est tout de même assez rare d’avoir un animé de cette qualité malgré l’aspect ultra subjectif de l’œuvre et que quelqu’un de moins passionné par l’épopée des 3 royaumes y verra peut être des choses que moi, je n’ai pas pu voir.

Par contre, si vous désirez voir un Cao Cao d’anthologie, je vous conseille de regarder le film « The Lost Bladsman » qui a pour personnages centraux Guan Yu et Cao Cao. Là, on approche vraiment de la psychologie de cette homme très particulier, rongé par l’ambition mais avec un véritable code d’honneur, un esprit vif et particulièrement habile. Un seigneur qui, pour obtenir les services d’un seul homme, aurait été prêt à mettre la Chine en morceau. Un génie diplomatique, qui utilisa, jusqu’après la mort de l’homme qu’il estimait le plus, sa dépouille pour obtenir la victoire, alors quand même temps, Cao Cao lui offrit un service funéraire digne d’un monarque. Un homme qui jamais ne s’écarta de son credo « Dans une situation avantageuse gardez à l'esprit que le désastre peut survenir ; dans une situation désastreuse gardez à l'esprit qu'une aubaine peut survenir ».

Cao Cao, un homme que le Chao à fait naître, Cao Cao, un homme que le Chao a transformer en légende, Cao Cao, un homme que le Chao a fait disparaître.
Re: [Episode] Souten Kouro
Réponse à la critique de Syfer Gin-san, car moi j'ai adoré ce manga.


[quote]Alors soyons claire, j’étais le premier à être content de savoir qu’une œuvre prenait comme « héros » Cao Cao car très souvent, se sont Liu Bei ou la famille Sun qui prennent le beau rôle alors que Cao Cao est dépeint comme le Nobunaga chinois.[/quote]
Ils se ressemblent, hein ? En fait, il est très probable que Nobunaga connaissait Cao Cao Mengde et avait lut Romance des Trois Royaumes, car les ouvrages chinois classiques avait trouvé une nouvelle fraicheur dans le Japon Sengoku. Les classiques militaires y étaient plus utilisés que par le passé (pendant Genpei, Minamoto no Yoshitsune était le seul samouraï à utiliser la stratégie et la tactique chinoise, les autres samouraïs avaient l'habitude de duels chevaleresques entre samouraïs de rang plus ou moins similaires).
De même, la poésie chinoise et la littérature chinoise était connue au Japon depuis Heian, voire même depuis Shôtoku-Taishi. En outre, Guan Yu Yunchang / Kan'u Unchô était populairement connue au Japon depuis au moins l'époque Edo, sous le nom de Guan-gong / Kan-ko (litt. Duc Guan, Grand Seigneur Guan).


[quote]Mais, il y a une différence entre embellir un homme et en faire quasiment un être sans le moindre défaut. Et c’est là le premier point qui m’a vraiment déplu : la transformation de la personnalité de Cao Cao.[/quote]
La personnalité de Cao Cao a justement subis des transformations dans les chroniques officielles et Romance des Trois Royaumes. Dans l'opéra chinois et le folklore chinois, il est presque systématiquement dépeint comme le méchant ! Si Cao Cao avait été d'origine non-chinoise, il aurait sans doute été l'équivalent d'Hitler pour les chinois.
En réalité, on sait historiquement que Cao Cao avait une certaine forme de patriotisme, et qu'il ne méprisait pas les Rites, il estimait juste nécessaire des moyens drastiques, dans cette période chaotique, pour pouvoir y revenir, et ce de façon semblable à Reihnard von Lohengramm, mais de façon moins naïve que lui.


[quote]Mais dans Souten Kouro, tout est prétexte aux grandes phrases complètements disproportionnées avec de la musique épiques, des gestes dans tous les sens et des plans de caméra en contre plongé. Je suis désolé, mais quand y en a trop, ça fait plus « grand guignolesque » que « intense ».
[/quote]
Je suis désolé, mais c'est dans le pur style traditionnel chinois. Surpris ? Ils en font de trop depuis 3 000 ans, c'est même comme ça que le Vietnam est né.


[quote]Et tout est comme ça : l’assujettissement des turbans jaunes par Cao Cao a été transformée en véritable bouffonnerie, sans parler du massacre de la province de Xu qui a été remanier pour renforcer le charisme de Cao Cao.[/quote]
Perso, le carnage, je le trouve seulement légèrement remanié.


[quote]Et là, on arrive au moment où l’animé m’a fait littéralement hurler de colère : le 2e niveau de surenchère. Je pouvais tout passer à Souten Kouro, sauf l’instant où Lu Bu arrive dans l’histoire. Et à partir de cet instant, l’animé, qui se voulait relativement proche de l’histoire, par complètement en couille. [/quote]
Cette vision de Lu Bu est certes un délire, mais quoi ? T'aurais préféré écouter Zhang Fei lui répéter pendant 3 heures : "Batard à trois pères !" et Lu Bu répondre : "Nan c'est pas vrai, mange-toi mon fer de lance sale barbouze !"

De toute façon, même dans le roman, Lu Bu et Diao Chan on dirait un capitaine d'équipe de foot ball et la capitaine des pom-pom girls qui sortent ensemble. Et puis tu critique Diao Chan, mais dans Sôten Kôro, Diao Chan est bien plus belle que dans Dynasty Warriors ! Diao Chan c'est le symbole de la beauté classique chinoise, l'a mettre en une déviance de la déviance de Yamato Nadeshiko, ça n'a pas de sens. :mrgreen:

Il existe une vision plus historique et conciliante de Lu Bu, dans le manhua Huo Feng Liao Yuan ("The Ravages of Time"), mais même là dedans, Lu Bu est un monstre. Pas seulement pour ses capacités martiales, en stratégie, en tactique... A un moment, Lu Bu tue un général rebelle devant son armée. Il dit : "Il me faut seulement cinq coups pour gagner." Un autre général ami de Lu Bu relève le défi et il se bat en duel avec le général rebelle, mais comme il met trop de temps, Lu Bu tue le général rebelle. D'un seul coup, et d'une manière très très douloureuse. Alors, tout le monde dans l'assistance que par cinq coups il voulait dire : 1 pour le général, 4 pour massacrer tout le reste ; et tout le monde est muet d'horreur.

Et puis, le duel à Hu Lao était seulement un épisode du roman. Historiquement, c'est Sun Jian Wentai, le Tigre du Chaos, qui a mit sa pâtée à Lu Bu Fengxian ! Transformer ça en un duel épique avec Guan Yu, au lieu de servir de faire-valoir au serment de fraternité comme dans le roman et les opéras, c'était pas si mal que ça. Mais bon, je reconnais que niveau look, Guan Yu a été une déception, sa barbe entre autre est trop différente de sa représentation classique.
Re: [Episode] Souten Kouro
[quote="Dôji Rinne"]Je suis désolé, mais c'est dans le pur style traditionnel chinois. Surpris ? Ils en font de trop depuis 3 000 ans, c'est même comme ça que le Vietnam est né.[/quote]

Evites ce genre de remarque particulièrement réductrice par égard pour le peuple vietnamien.

Maintenant concernant l'histoire des 3 royaumes, si tu veux en discuter, on le fait en messages privés pour éviter de noyer le coin réserver aux commentaires propres à l'animé.

Et encore une fois, si tu aimes l'animé, commentes-le. Moi le premier j'ai envie d'avoir un avis contraire au mien ne serait-ce que pour avoir un point de vue différent.

Maintenant, oui l'affrontement entre les 3 frères d'arme du Shu et Lu Bu est une fiction, tout comme le personnage de Diao Chan, ce qui n'a pas empêché l'auteur de la représenter. Après, trouver la Diao Chan de Yi belle, c'est ton droit. Pour moi, elle ressemble à la kunoichi du hentai Shadow, sexy lorsque maquillée, mais en rien la représentation de la plus belle femme de Chine.
Alors qu'en parallèle, Yi à fait une représentation juste sublime de Zou Shi qui pour le coup aurait fait une très belle Diao Chan. Mais encore une fois, faire de Zou Shi une femme plus belle que Diao Chan ne sert qu'à une chose dans l'animé, assoire Cao Cao comme l'être supérieur de l'animé.

De même, souvent tu regrettes les libertés historiques que prennent les auteurs pour construire leur univers ou leurs protagonistes, mais lorsqu'il s'agit d'un animé que tu aimes, tout cela s'envole ? Faire de Lu Bu un Brolis de DBZ c'est satisfaisant pour toi ? Faire de Lui Bei un guignole excité qui n'a aucune aura, alors que c'était bien là, le propre du personnage, c'est satisfaisant pour toi ? Faire de Zhuge Liang un blond androgine !!! C'est satisfaisant pour toi ?
Re: [Episode] Souten Kouro
Doji si tu veux répondre, crée un nouveau sujet dans le forum côté Mangas et Jamanimation ou continuez tous deux en mp.
Merci d'avance!