Publicité :
Recherche

Sasameki Koto vostfr

Episode (13/13) :

Sasameki-Koto


Dans une école mixte, Sumika Murasame, quinze ans, est amoureuse de sa meilleure amie, du nom d'Ushio Kazama. Mais le physique de Sumika ne convient pas à cette dernière. Bien qu'aimant les filles, Ushio les préfère petites et mignonnes, l'exact contraire de Sumika, grande et sportive…

TITRE ORIGINAL : Sasameki koto
ANNÉE DE PRODUCTION : 2009
STUDIO : [AIC]
GENRES : [COMéDIE] [SHôJO-AI]
AUTEUR : [IKEDA TAKASHI]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 25 mins


-Zyke-

Source: Animeka


Date Fansub Uploader Lien
23/10/09 sasameki koto 01 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
25/10/09 sasameki koto 02 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
04/11/09 sasameki koto 03 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
13/11/09 sasameki koto 04 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
28/11/09 sasameki koto 05 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
04/12/09 sasameki koto 06 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
09/12/09 sasameki koto 07 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
26/01/10 sasameki koto 08 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
27/01/10 sasameki koto 09 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
30/01/10 sasameki koto 10 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
09/02/10 sasameki koto 11 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
10/02/10 sasameki koto 12 vostfr HD Némésis boombo Télécharger - Stream
19/03/12 sasameki koto 13 vostfr HD Némésis mangakam Télécharger - Stream


Sasameki Koto Streaming VOSTFR

Get Flash pour voir l'épisode


Commentaires (8) :
Signalez un problème ?

Ajouter un commentaire.

Re: [Episode] Sasameki Koto
Super manga de romance entre fille ( j'adore les fille :rire: ) .
Re: [Episode] Sasameki Koto
Vive le yuri!!!!!!!! :Youpi4: :dance: :D
Re: [Episode] Sasameki Koto
Tu en connaît un autre manga comme sa ?
Re: [Episode] Sasameki Koto
bah y'a strawberry panic ^^
Re: [Episode] Sasameki Koto
Afficher/Cacher les spoilers
Je ne ferai qu'un seul commentaire :



Sinon anime bien sympa, et malgré ce qu'en disent les gens dans cet anime, la plus mignonne des filles de cet anime reste Murasame Sumika, la brune à lunettes est et restera la meilleure \o/
Re: [Episode] Sasameki Koto
Une série sur le thème yuri qui s'avère trés prometteuse dès le début avec de bons design, une musique douce, des sentiments bien retranscrits, pas mal d'humour grace à des pétages de plombs des personnages ou des situations embarrassantes et puis l'histoire est bien prenante même si on nous sert le bon vieux coup de l'amour à sens unique entre diverses filles.

Hélas vers le milieu de la série l'histoire se met à stagner, on avance plus ; certes un nouveau personnage apparait mais il ne sert qu'à ralentir la progression des relations que l'on espère devenir fructueuse entre les 2 héroïnes principales ; heureusement on conserve une note humouristique mais on a un peu le sentiment de voir des épisodes de remplissages au ton plus immature. Quand à la fin la seule question c'est pourquoi quelque chose d'aussi ouvert ? En prévision d'une deuxième saison ? Manque d'inspiration ? Peur de choquer ? En tout cas j'ai horreur de ce genre de conclusion qui mènent nulle part et vous laisse littéralement sur votre faim.

En résumé, une série yuri bien soft qui débute trés fort mais qui s'égare en chemin et perd en intensité pour terminer de manière extrèmement décevante ; quel dommage que tous les épisodes ne soient pas du niveaux des 6 premiers.
note 6/10 qui aurait pu être bien meilleure seulement avec une fin différente.

Merci à l'équipe d'anime ultime qui m'a permit de découvrir cette série
Re: [Episode] Sasameki Koto
Sasameki Koto est un shojo ai que l’on pourrait qualifier de classique car il dispose de tous les éléments de bases du genre, ce qui pour un ou une habituée du genre ne saura transcender lorsqu’ils commenceront le visionnage de l’animé. Pourtant, SK est un très bon animé qui recèles de bons points, mais malheureusement, d’une fin bien trop interprétative pour pouvoir nous satisfaire.

Il s’agit avant tout d’un manga écrit en 2007 et finit en 2011, comprenant un nombre total de 9 volumes. Il a été adapté en animé en 2009 alors que le manga était à un peu plus de la moitié de sa parution, ce qui explique la fin bien trop brutale qui nous ait offerte.

Alors que dire de Sasameki Koto ? ET bien c’est un bon shojo ai, voir même un très bon animé pour qui n’attend pas une épopée amoureuse, mais recherche plutôt une histoire d’amour, assez cocasse, plutôt orientée vers les malheurs de Sumika, qui a toutes les peines du monde à faire son coming out à l’égard de sa meilleure amie, Kazama. En effet, on est en présence d’une série qui se veut à la fois drôle et touchante, sans jamais partir dans le mélodrame, comme dans un Maria Sama par exemple. Non ici se sera surtout une ambiance assez gaie qui découlera de l’œuvre et cela, malgré la fin du 1er épisode qui fait particulièrement mal au cœur.

Parlons avant tout de l’aspect comique. Il est très présent et assez savoureux. Alors bien entendu, on se retrouve avec les éternels scènes en SD, propres à tout bon Shojo qui se respect, mais cela n’est pas utilisé de manière abusive. En réalité, la quasi-totalité de l’humour va passer par Sumika par ses réflexions et ses situations très embêtantes pour elle, et très amusantes pour nous. D’ailleurs en parlant de Sumika, sa doubleuse a fait un travail tout simplement impressionnant. Sumika dispose d’un nombre de timbres de voix mirobolante et on aura presque parfois l’impression que c’est un homme qui la double. Une très bonne interprétation qui donne vraiment corps et vie à ce personnage assez atypique. La scène entre Sumika et sa gouvernante est juste excise car la gouvernante parle, et Sumika fait des réflexions en jouant de plusieurs voix et on sent sa déconfiture progressive.

D’ailleurs, au niveau des protagonistes, c’est un peu là que le bas blesse. En effet, il y a clairement un manque de profondeur, de relief propre à tous les seconds rôles. Mis à part Sumika et Kazama, le reste du casting est assez fade. On retiendra surtout Akemyia et son très lourd et amusant secret, surtout pour un garçon. Il y a aussi Aoi, une vrai fana d’œuvre Yuri qui dispose d’un bon relief, mais qui malheureusement arrive trop tard dans l’histoire pour créer une certaine dynamique nouvelle.

D’ailleurs, je trouve que en réalité, SK aurait put être une simple comédie sentimentale car même si l’aspect shojo ai est très prononcé, la relation qu’entretienne Sumika et Kazama fait plutôt penser à un rapport homme/femme, car Sumika a vraiment une personnalité très masculine alors que Kazama dispose d’une mentalité très féminine. C’est à la fois bien et dommage car cela permet la création d’un certain nombres de réflexions très savoureuses (comme sur le très grand manque de charme de Sumika ou alors sa force titanesque), mais le problème, c’est que l’on a l’impression d’assister à une histoire d’amour sommes toute banale. Le conflit qui existait dans l’esprit de Sumika se dissipe très rapidement. C’est dommage car on aurait put approfondir ce problème de sentiment pour le même sexe. En revanche, un des points très intéressant, c’est l’évolution des relations entre Sumika et Kazama, car si au départ le rapport de force est clairement établit, il va progressivement changer et cela de manière très fine, sans que nous même spectateurs, nous nous en rendions compte.

En outre, côté graphisme, l’animation est correcte. On retiendra surtout un chara design assez fouillé. En effet, Sumika et Kazama dispose toutes 2 d’une singulière beauté, qui matérialise bien leur personnalité. On retiendra également l’utilisation de couleurs plutôt sobre ce qui tranche avec l’ambiance de SK.
AU niveau de la bande son, il y a eut un vrai travail qui a été accompli. Parlons déjà de l’OP, franchement, il est d’une profondeur magnifique. Vous mettez cette musique dans n’importe quelle situation et vous sentez les larmes qui arrivent. Une musique très douce portée par une voix mélancolique, de toute beauté. L’END est plus énergique et gai. L’ost est également intéressante avec des thèmes très doux, ce qui nous plonge dans cette univers shojo.
Pour le scénario, comme je l’ai dit, c’est une comédie sentimentale tout ce qu’il y a de plus classique, avec une fin vraiment très abrupte. Une fin très interprétative lorsque l’on regarde les 5 dernières secondes après le générique. Sinon, c’est surtout l’ambiance générale qui fait le charme de cette histoire. Il n’y a pas énormément de dialogues et il y a beaucoup de passages sans qu’un seul mot soit échangé, ce qui est assez immersif. Le rythme sera un peu lent pour certains je pense, mais pour moi, il a été utilisé de main de maître car j’ai vraiment suivi avec intérêt cette histoire et on ressent vraiment les sentiments qui s’écoulent de chacun.

Sasameki Koto est une très belle œuvre, assez classique certes, mais qui nous fait passer un très bon moment. Une histoire d’amour assez drôle, qui nous montre qu’il s’agisse de sentiments entre sexes différents ou alors identiques, nous connaissons tous les mêmes tourments : faire en sorte que la personne que nous aimons soit la plus heureuse possible.
Re: [Episode] Sasameki Koto
Une très belle œuvre. Drôle, émouvant, un peu choquant cet animé se regarde avec plaisir.
La réalisation est correcte et l'histoire évite, pour moi, de sombrer dans le fan service qui serait facile de faire avec ce thème.